Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : L’avenir de Messi entre les mains d’un homme…

Le dossier Messi se tend chaque semaine un peu plus alors que le joueur arrive à un an de la fin de son contrat… Alors que les deux parties se veulent publiquement rassurantes, la réalité est tout autre. Analyse.

Ces dernières heures, le président du FC Barcelone Josep Maria Bartomeu a accepté d’évoquer le dossier Lionel Messi dans les colonnes du quotidien sportif catalan Sport : « Pour le moment, nous sommes focalisés sur l'impact qu'aura la pandémie sur le club et sur ce qui se passera avec l'Etat d'Urgence. Nous parlerons avec eux (l'entourage de Messi, NDLR), mais nous le ferons au moment adéquat. Est-ce que l’on doit s’inquiéter pour la prolongation ' Non, Messi l'a déjà dit à plusieurs reprises, il terminer sa carrière au Barça, donc nous ne sommes pas inquiets. Mais il faudra discuter avec lui afin de trouver un accord. Avant le 30 juin ? Je ne sais pas. Personne ne sait quand terminera l'Etat d'Urgence. »

La relation Bartomeu-Messi

Comme depuis plusieurs mois, le président du FC Barcelone se montre très confiant sur l’issue de la prolongation de Messi, tout comme le joueur argentin lui-même. Pourtant, les faits continuent d’indiquer tout l’inverse. D’une part, il y a la situation contractuelle de la star argentine : en juin prochain, elle n’aura plus qu’un an de contrat, ce qui signifie que théoriquement le Barça devrait être contraint de le vendre pour ne pas prendre le risque que Messi parte à coût zéro en transfert en juin 2022. Il y a donc une grande urgence. D’autre part, contrairement à ce que les deux parties indiquent, elles n’ont pour l’instant entamé aucune négociation concrète pour prolonger. Le clan Messi reste sourd aux approches du président Bartomeu. Et c’est là que pourrait se trouver le principal problème : la relation entre le président du club et sa star paraît avoir atteint un point de non-retour. Entre le dossier Neymar l’été dernier, où le club avait signé Griezmann dans le dos de Messi, qui avait milité pour le retour du Brésilien, les révélations sur les soi-disant agissements du club contre certains cadres sur les réseaux sociaux, le cas Abidal et le dernier clash autour de la baisse des salaires des joueurs, l’axe Bartomeu-Messi est rompu. A tel point qu’il semble bien que Messi refuse de discuter prolongation avec cette présidence afin de provoquer sa chute aux élections à venir, et que de l’autre côté Bartomeu émette des messages rassurants sur l’avenir de Messi tout en projetant de faire partir l’Argentin vieillissant pour bâtir l’équipe de demain si jamais il était réélu. Dans un tel contexte, on ne voit pas trop comment des discussions sur la prolongation pourraient rapidement s’ouvrir…

Articles liés