Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Joan Laporta tenu en échec pour la succession de Ronald Koeman ?

Le FC Barcelone serait toujours en quête du successeur de Ronald Koeman pour s’asseoir sur le banc culé. Néanmoins, aucune réelle avancée ne serait à signaler…

Depuis de longues semaines, la situation de Ronald Koeman fait énormément parler du côté de Barcelone. Certes, son contrat court jusqu’en juin 2022. Néanmoins, les résultats mitigés du FC Barcelone en ce début de saison semble avoir placé Koeman sur la sellette, et ce, constamment. Plusieurs noms ont été cités pour succéder au technicien néerlandais dont Xavi Hernandez, Luis Enrique, Andrea Pirlo ou encore Roberto Martinez. Quoi qu’il en soit, la question de la succession de Koeman ne devrait pas être résolue de manière imminente puisque le président Joan Laporta a conforté son entraîneur dans sa position début octobre. « Ronald Koeman va rester car il mérite une certaine confiance, parce que c'est un vrai Barcelonais, il vit pour le Barça, c'est une référence. Il faut le dire, il a décidé de s'engager envers le Barça qui était dans une situation très compliquée, que ce soit sur le plan sportif ou institutionnel. Je dois aussi dire, après avoir parlé avec lui, qu'on croit en cette équipe, surtout qu'on va récupérer tous nos joueurs blessés. On va revenir en force et devenir plus compétitifs. Il croit en l'équipe et il est vraiment à fond avec le Barça. Il mérite qu'on lui fasse confiance et on le mérite tous ». Ronald Koeman devrait donc honorer son contrat jusqu’à son terme, et après ?

Xavi laisse planer le doute, Pirlo et Martinez pas approchés…

Les noms se succèdent pour ce qui est de l’après-Koeman dans la presse. Samedi dernier, Xavi Hernandez bottait en touche alors qu’il est lié à Al-Sadd jusqu’à la fin de l’année 2022. Concernant Andrea Pirlo, sans club depuis son départ de la Juventus l’été dernier, aucune approche ne serait à signaler comme son agent Tullio Tinti l’a assuré jeudi. « À mon avis, il a fait de son mieux l'année dernière, étant sa première année sur le banc. Aujourd'hui, il n'y a pas de négociations, mais qui sait s'il pourrait y en avoir bientôt. Un poste au Barça ? En l'état actuel des choses, nous ne sommes en pourparlers avec aucun club. Mais qui sait ce qui va se passer dans le futur ».

En ce qui concerne Roberto Martinez, ce serait le même son de cloche. Le FC Barcelone ne se serait pas concrètement rapproché du clan Martinez comme le sélectionneur de la Belgique, avec qui le contrat court jusqu’en décembre 2022. « Y’a-t-il eu des conversations avec le FC Barcelone ? Ça a été une période difficile parce qu'on a l'impression de ne pas vouloir répondre, mais la vérité est qu'ils ne m'ont pas contacté. Vous savez comment fonctionnent les rumeurs avec les entraîneurs. Il n'y a rien de plus qu'une anecdote qui m'aide à commencer la journée avec le sourire ». Et quel sera sa destination après un potentiel départ de la sélection belge ? Pour la Cadena SER, le technicien espagnol n’aurait encore rien décidé. « Non, je n'ai pas encore décidé. Quand je parle de mon avenir, je ne suis pas toujours très clair. Nous sommes toujours engagés dans un très beau et ambitieux projet et nous devons penser au quotidien. J'ai appris que le côté émotionnel d'une équipe nationale est pris à un niveau différent de ce qui se passe au niveau du club. C'est agréable d'arriver à un grand événement comme celui-là ». Le FC Barcelone reste donc dos au mur pour ce qui est du remplacement de Ronald Koeman.

Articles liés