Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OL

EXCLU - Mercato : Lucien Favre vers l’OL ?

Avec un Rudi Garcia en fin de contrat, l’OL n’exclut pas de changer de coach cet été. Parmi les noms qui reviennent de plus en plus, celui de Lucien Favre semble plaire aux supporters lyonnais. Qu’en est-il réellement de la piste Favre à l’OL ? Le 10 Sport répond.

Pour l’heure, rien n’a encore été décidé du côté de l’OL au sujet de l’entraîneur. Rudi Garcia est en poste et les bons résultats de la saison en cours jouent en sa faveur. L’état-major lyonnais n’a pas pris de décision mais se prépare, néanmoins, aux deux éventualités. Celle d’une prolongation de contrat de Rudi Garcia, notamment s’il parvient à réaliser l’exploit d’un titre de champion de France. Ou d’un départ, en explorant plusieurs pistes. Du côté des supporters lyonnais, il semble que l’envie de tourner la page Garcia soit plus forte. Et parmi les noms qui reviennent avec insistance sur la toile, on retrouve celui de Lucien Favre.

Aucun contact, mais…

Courtisé par l’OM cet hiver, puis par Rennes très récemment, Lucien Favre n’a pas donné suite. Comme révélé par le10sport.com, le technicien suisse refuse tous les projets qui se présentent à lui car il ne souhaite pas prendre d’équipe en cours de saison. Si l’OM lui avait proposé une prise de fonction à l’été 2021, le Suisse aurait sûrement pu étudier l’offre et même l’accepter. Même chose pour Rennes, qui a finalement accéléré avec Bruno Genesio.

Du côté de Lyon, a-t-on entrepris des démarches à l’endroit de Lucien Favre ? D’après nos sources, non, aucune. Personne à l’OL n’a contacté Lucien Favre ou ses proches pour ouvrir le sujet de sa potentielle venue. En revanche, l’ancien coach niçois a des partisans chez les Gones. A commencer par Jean-Michel Aulas, l’incontournable président, qui le tiendrait en haute estime. Mais du côté de Lyon, plus rien ne se fait sans Juninho désormais. Si Favre fait partie des profils qui plaisent, il n’est pas le seul. Le Brésilien apprécierait beaucoup Olivier Dall'Oglio (Brest), quand le président lyonnais continue de suivre Patrick Vieira, malgré son échec niçois.

Articles liés