Accès direct au contenu

Foot - Mercato - LOSC

EXCLU - Mercato - LOSC : Ça discute toujours pour Gabriel !

Selon les informations livrées par le Daily Mirror, Everton aurait bouclé le transfert de Gabriel. Mais la vente du défenseur lillois n’est pas encore actée.

Ils sont quatre clubs à se disputer le défenseur du LOSC, Gabriel. Trois clubs anglais et une écurie de Ligue 1. En France, c'est ni plus ni moins que le PSG qui le surveille très attentivement. Un intérêt qui se confirme encore très récemment... Du côté de la Premier League, Arsenal, Everton et Leicester sont très motivés à l’idée de récupérer le Brésilien de 22 ans. Comme révélé par le10sport.com, Leicester a notamment fait une entrée musclée dans le dossier ces dernières semaines. Et d’après le Daily Mirror, Everton aurait pris la main ces dernières heures et avec un transfert qui serait – selon le média anglais – totalement bouclé. Après renseignement pris par le10sport.com, cette information est inexacte.

Gabriel n’a pas encore tranché

S’il est vrai qu’Everton fait le forcing pour récupérer Gabriel et que Carlo Ancelotti l’apprécie tout particulièrement, le LOSC n’a donné aucun accord pour le moment. Selon nos sources, l’état-major des Dogues a déjà reçu plusieurs offres dans la perspective d’une vente : une proposition avec un montant ferme important mais sans intéressement pour le futur et une offre avec un montant ferme plus bas mais avec un pourcentage à la revente très intéressant. Pour l’heure, les discussions sont toujours en cours. Et nous avons eu confirmation que Gabriel n’a pas encore pris sa décision. L’intérêt d’Everton, piloté par le Mister Carlo Ancelotti, a effectivement de quoi séduire. Mais il ne faut pas écarter les intérêts d’Arsenal et du PSG, qui restent tous deux à l’affût…

Dans ce dossier, le LOSC peut espérer toucher un joli montant. Si Gabriel a été trois petits millions d'euros à Rio Ave, en janvier 2017, sa valeur n'a cessé de croître avec le temps et les bonnes performances du défenseur central de Christophe Galtier. Cet hiver, le LOSC a profité du mercato pour verrouiller son avenir et ainsi prolonger son bail jusqu'en juin 2023. L'assurance de le revendre à prix d'or et d'envisager, à ce jour, un montant sec approchant les 30 millions d'euros. Dans les offres déjà reçues par le LOSC, ce sont déjà ces prix-là.

Articles liés