Foot - PSG
PSG : Mauro Icardi au coeur d'un nouveau scandale avec Wanda Nara
Pierrick Levallet

Annoncé sur le départ depuis plusieurs semaines déjà, Mauro Icardi est également ennuyé par des rumeurs sur sa vie privée. D’ailleurs, une nouvelle bombe vient d’être lâchée sur son couple avec Wanda Nara. Une ancienne employée de maison a décidé de trainer Mauro Icardi et sa femme en justice à cause de ses conditions de travail qu’elle juge déplorables.

Décidément, Mauro Icardi n’est pas épargné ces derniers jours. Entre les rumeurs sur son transfert, l’attaquant du PSG doit également jongler avec des spéculations autour de sa vie privée. Il y a peu, la presse argentine révélait un audio dans lequel on entendait Wanda Nara - femme et agent du joueur de 29 ans - dire qu’elle allait demander le divorce avec Mauro Icardi. Finalement, l'Argentin a démenti l’informations sur ses réseaux sociaux. Mais quelques jours plus tard, le couple serait en train d’être trainé en justice.

«Nous sommes face à un cas d'esclavage»

Comme le rapporte le Corriere dello Sport, Carmen - ancienne femme de chambre de Mauro Icardi et Wanda Nara - aurait décidé de faire valoir ses droits devant les tribunaux. Cette dernière aurait souffert de conditions de travail déplorables. Et son avocat n’a pas mâché ses mots. «Nous sommes face à un cas d'esclavage. Ils lui ont donné de faux papiers, lui ont demandé de dire qu'elle était réfugiée, ils ne la laissaient jamais sortir seule, elle était obligée de dormir sur le sol, à côté de la machine à laver. Elle a mangé de la nourriture périmée. Icardi lui criait constamment dessus. Nous avons des preuves, des photos, des conversations» a pesté Alejandro Cipolla dans l’émission argentine Mañanísima.

L’employée de maison a vécu un calvaire

«Chaque fois que Carmen se plaignait de quelque chose, ils lui prenaient son téléphone, comme si elle était une enfant. Avant de quitter l'Italie, ses bagages ont été violemment contrôlés. Ils ont même vérifié ses chaussures en disant : "Voyons si tu as volé quelque chose". Nora, la mère de Wanda, était également très agressive envers elle» a ensuite poursuivi l’avocat de Carmen.

Le clan Icardi n’a pas encore réagi

Ces révélations auraient scandalisé les employés de maison en Uruguay. Dans une lettre ouverte au président du pays, une association de soutien aux travailleuses a même demandé que Wanda Nara ne soit plus autorisée à mettre les pieds à Montevideo. Pourtant, la femme de Mauro Icardi avait expliqué à plusieurs reprises qu’elle considérait Carmen «comme quelqu’un de [sa] famille. Nous prenions en charge toutes ses dépenses. Chaque mois, elle avait une carte de crédit de 600 euros.» Le couple n’a pas encore réagi à cette nouvelle polémique. Mais cela ne manquera pas d’entacher encore une fois la réputation de l’attaquant argentin, déjà bien ternie par ses aventures passées.

Articles liés