Foot - PSG
Marco Verratti règle ses comptes avec les supporters !

Très irrité par l’attitude du Collectif Ultras Paris lors de la rencontre face à Lens (1-1) qui a permis au PSG d’être sacré champion de France pour la 10ème fois de son histoire, Marco Verratti a une nouvelle fois vidé son sac sur le sujet. 

Depuis quelque temps, les Ultras du PSG font part de leur mécontentement. L’élimination surprise face au Real Madrid en 1/8ème de finale de Ligue des champions, en raison du contexte et des deux buts d’avance du PSG au score cumulé, semble avoir été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. En effet, le Collectif Ultras Paris n’a pas manqué de siffler certains joueurs du PSG dans la foulée face aux Girondins de Bordeaux au Parc des princes le 13 mars dernier, avant de refuser d’encourager le Paris Saint-Germain lors du Classique face à l’OM le 17 avril dernier et le dernier épisode a eu lieu face au RC Lens le 23 avril lors du match qui a permis au PSG de remporter le 10ème titre de champion de France de son histoire. En effet, avant la fin de la rencontre, le CUP a quitté les tribunes, refusant de fêter le sacre du Paris Saint-Germain en Ligue 1. Une attitude que Marco Verratti avait déploré lors d’un long discours pour Canal+ le soir-même en affirmant ne pas comprendre l’attitude des supporters. 

« Les supporteurs ont le droit de siffler mais pas pendant le match »

À l’occasion d’une rencontre avec les lecteurs du Parisien ce mercredi, Marco Verratti s’est confié sur plusieurs sujets. De son avenir au feuilleton Kylian Mbappé en passant par l’élimination face au Real Madrid, le milieu de terrain du PSG est revenu sur le boycott du Collectif Ultras Paris. « Si je comprends la colère des supporters ?  (Il souffle) Sincèrement ? Avant de jouer au foot, j’étais un supporteur de Pescara. On n’a jamais gagné un championnat, on luttait toujours pour ne pas descendre, mais j’ai pris du plaisir même si on perdait quasiment toujours. Je pense que leur colère n’est pas simplement liée aux résultats. Madrid a été le révélateur de tout ça, mais il y avait des attentes énormes au début de la saison. On disait : Leonardo et Nasser (Al-Khelaïfi) ont acheté des joueurs formidables, et aujourd’hui c’est leur faute si on ne réussit pas ? C’est trop facile… Les supporteurs ont le droit de siffler mais pas pendant le match. Pendant le match, on est tous ensemble. Parfois on n’avait plus l’impression de jouer à la maison. C’est dur à comprendre. On a besoin des supporteurs, et il y a d’autres manières de faire comprendre sa colère. On peut discuter par exemple ». Par la suite, Marco Verratti a confié qu’une discussion avec les Ultras n’est pas une chose à laquelle il ne se soumettrait pas si nécessaire. « Je n’ai aucun problème avec ça. Si c’est une discussion comme aujourd’hui, calme et respectueuse, oui. Je sais que les supporteurs dépensent de l’argent pour les abonnements, pour se déplacer… Donc ils ont le droit d’applaudir, de siffler à la fin des matchs, mais si on veut grandir tous ensemble, il ne faut pas tout jeter à la poubelle. C’est dur, mais on a été éliminés par Madrid, une grande équipe. Imaginez si on avait été sortis par Villarreal comme le Bayern Munich, on ne serait même pas sortis du stade ! Il faut être unis pour atteindre notre rêve. Je sais que Paris deviendra le meilleur club au monde. Il faut simplement du temps ». 

Articles liés