Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : Le PSG craint le pire pour Neymar et Mbappé !

Contraint de face aux blessures de ses deux stars, le PSG compte sur les fédérations françaises et brésiliennes afin de faire souffler Kylian Mbappé et Neymar qui enchainent les matches depuis le début de saison.

Les galères s'enchaînent depuis le début de saison pour le Paris Saint-Germain. Thomas Tuchel est effectivement confronté à une hécatombe de blessures et n'a jamais pu aligner son onze type. Il faut dire que le PSG n'a pas eu de préparation physique pour cette saison puisque la Ligue 1 a repris ses droits le même jour que la finale de la Ligue des Champions perdue par les Parisiens contre le Bayern Munich (0-1). Et en plus de cette absence de préparation, les joueurs sont confrontés à un rythme complétement fou, enchaînant les matches en clubs, mais également en sélection nationale. Les conséquences ont donc été inévitables et le PSG est désormais privés de nombreux joueurs dont ses deux stars Kylian Mbappé et Neymar qui ne seront pas du déplacement à Leipzig ce mercredi soir. Mais les Parisiens craignent bien pire...

Plus grave que prévu pour Mbappé ?

En effet, pour Kylian Mbappé, l'inquiétude grandit. Après la victoire à NantesThomas Tuchel affichait d'abord son optimisme concernant l'état de santé de son attaquant, assurant que « ce n’est pas une blessure, c’est seulement de la fatigue (...) J’espère vraiment, et je pense vraiment, qu’on n’a pas encore un nouveau joueur blessé. » Toutefois, mardi le PSG assurait que Kylian Mbappé souffrait d'une « gêne musculaire aux ischios jambiers droits » et que « son indisponibilité sera réévaluée dans 48 heures. » Et selon les informations du Parisien, la présence du Champion du monde contre Rennes samedi est même remise en cause puisqu'un rétablissement complet est nécessaire afin de prendre aucun risque de rechute. La liste qu'annoncera Didier Deschamps jeudi pour les trois matches de l'équipe de France sera donc très attendue. Evidemment, du côté du PSG on espère que le sélectionneur laissera souffler Kylian Mbappé qui devrait malgré tout être convoqué. L'ancien Monégasque sera probablement laissé au repos pour le match amical contre la Finlande le 11 novembre, mais qu'en sera-t-il pour les deux matchs de Ligue des nations au Portugal et face à la Suède les 14 et 17 novembre ?

Le PSG lance un appel à la fédération brésilienne pour Neymar

Le cas Neymar inquiète également le PSG. Touché à la cuisse lors du déplacement à Istanbul, le Brésilien est toujours « blessé aux adducteurs » et « sa reprise de la compétition est envisagée après la trêve internationale » comme l'a expliqué le club de la capitale. Et pourtant, l'ancien joueur du Barça est toujours officiellement convoqué par Tite pour prendre part aux deux rencontres de la Seleçao comptant pour les éliminatoires à la Coupe du Monde 2022 face au Vénézuela et à l'Uruguay les 14 et 18 novembre. Une situation qui interpelle puisque la Fédération brésilienne a récemment annoncé le remplacement de Rodrigo Caio et Éder Militão, tous deux blessés par Felipe et Diego Carlos. Mais rien concernant Neymar. Par conséquent, selon les informations de L'Equipe, le PSG a contacté la fédération brésilienne afin de lui demander de ne pas convoquer son numéro 10 pour qu'il puisse poursuivre sa convalescence à Paris et qu'il soit dispensé de longs voyages en Amérique du Sud qui favorisent les risques de blessures. Pour le moment, le club de la capitale n'a pas reçu de réponses. Mais une chose est sûre, la situation des deux stars inquiète au PSG. Et il est difficile de ne pas y voir un écho aux récents propos de Kylian Mbappé : « Pour moi, une nouvelle saison, c'est quand tu as une coupure pendant laquelle tu as eu le temps de recharger les batteries. Là, on est juste dans les prolongations, c’est un marathon qui continue, donc ce n'est pas évident. Normalement, après la finale de la Ligue des Champions, tu gagnes, ou tu perds, mais après tu as des vacances, où une compétition en équipe nationale et ensuite des vacances. Mais quoi qu’il arrive, tu coupes avec le football, tu recharges les batteries pour être efficace et bien te préparer pour une nouvelle saison. Là, nous avons perdu la finale, et il a fallu rejouer tout de suite. Moi, j’aime jouer, j'aime ce sport, j'aime toujours être sur le terrain, donc tu ne me verras jamais me plaindre des matches. Mais dire que ce n'est pas évident à gérer, ce n’est pas une plainte, c'est un constat. »

Articles liés