Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Lionel Messi n’est pas la seule polémique de ce PSG-OL…

Si la sortie de Lionel Messi avant la fin du match face à l’OL a fait couler beaucoup d’encre ces dernières heures, un autre fait important du match suscite une vive polémique : le penalty transformé par Neymar.

Dimanche soir, au terme d’une rencontre particulièrement serrée, le PSG a fini par l’emporter face à l’OL (2-1) grâce à un but inscrit par Mauro Icardi à la dernière minute. Un résultat donc au final positif pour le club de la capitale, qui a pourtant fait polémique à plus d’un titre, à commencer par la réaction de Lionel Messi qui a semblé mécontent d’être remplacé à un quart d’heure de la fin : « La réaction de Messi ? Je lui ai seulement demandé comment il allait, il m'a répondu “très bien, aucun problème” et c’est tout. C’était ça la conversation qu’on a eue près du banc », a indiqué Mauricio Pochettino après la rencontre pour éteindre la polémique autour de Messi. Mais un autre fait de jeu a fait couler beaucoup d’encre….

L’OL remonté sur le penalty de Neymar

En effet, Neymar a obtenu un penalty peu après l’heure de jeu, qu’il s’est lui-même chargé de transformer sur une faute qui semblait pourtant peu évidente. Et il n’en a pas fallu davantage pour que Jean-Michel Aulas pousse un énorme coup de gueule : «  On est très fiers de nos joueurs ce soir. On a réussi à bien gêner cette équipe du PSG. Le penalty est une aberration. La VAR aurait dû intervenir. La décision n'est pas normale », a d’abord lâché le président lyonnais au micro d’OL TV, avant d’en remettre une couche sur Twitter : « Il est temps pour l’arbitrage du foot de faire sa révolution, d’être transparent : la seule solution est d’avoir comme au rugby des arbitres avec micro ouvert, tout comme les échanges VAR. Pourquoi refuser de voir la double faute de Neymar qui entraîne la chute de Malo Gusto ? ». Le penalty de Neymar a donc du mal à passer à l’OL

Bosz dénonce également

Même son de cloche chez Peter Bosz, l’entraîneur allemand de l’OL, en conférence de presse d’après match : « C’est Neymar qui a fait la première faute. Il n’y a pas penalty. Le VAR, qui a toutes les images, a fait une erreur. Gusto a fait un grand match. J’ai cru qu’il ne finirait pas le match, à la mi-temps, tellement il a débordé d’énergie ». La polémique n’a pas fini de faire parler…

Articles liés