Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Cambriolages, séquestration… Le vestiaire ne digère pas les incidents chez Di Maria et Marquinhos

Ce dimanche, Angel Di Maria et les parents de Marquinhos ont été frappés par des cambriolages violents à leur domicile. De quoi choquer le vestiaire du PSG.

Alors que le PSG s’est incliné face au FC Nantes (2-1) ce dimanche, le résultat de la rencontre a rapidement été éclipsé par les cambriolages survenus aux domiciles d’Angel Di Maria et des parents de Marquinhos. Si la famille de l’Argentin a eu la chance de ne pas croiser les auteurs des faits, cela n’a pas été le cas des proches de Marquinhos. Le père du Brésilien aurait notamment été violenté durant l’incident qui aurait duré une quarantaine de minutes. Après le match, Mauricio Pochettino avait avoué que le groupe avait été secoué après avoir eu connaissance des faits : « Si j’ai secoué mes joueurs après le match ? Non parce qu’il y a des situations extra-footballistiques à prendre en compte, et les joueurs sont les premiers à ressentir la déception de ne pas avoir bien joué. Mais vous êtes déjà au courant, il y a des situations qui n’ont pas été faciles pour le groupe. »

Le vestiaire est choqué

Ce lundi soir, Mohamed Bouhafsi a confirmé que le vestiaire du PSG était très impacté par ces deux événements survenus pendant la rencontre face à Nantes. D’après le journaliste de RMC, un sentiment de tristesse règnerait en interne, et beaucoup de joueurs seraient très inquiets et stressés. C'est en effet la première fois au PSG que des proches de joueurs sont violentés physiquement lors d'un cambriolage. 

Articles liés