Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Laurent Blanc est-il trop exigeant ?

Sous contrat jusqu’en juin 2015 au PSG, Laurent Blanc n’a toujours pas prolongé son contrat. Mais le technicien n’est plus vraiment en position de force… Explications.

Mardi soir à Stamford Bridge, c’était le match de la saison pour le PSG. Le match à ne pas rater. Le match pour entrer dans la cour des très grands clubs européens. Et le PSG l’a raté… Chelsea, presque contre toute attente, a réussi à étouffer le milieu de terrain parisien et les Blues ont logiquement éliminé le PSG. Laurent Blanc a évidemment sa part de responsabilité dans cet échec. Le technicien français n’a pas su répondre aux coups tactiques de José Mourinho, le coach de Chelsea. Blanc a semblé subir la rencontre quand Mourinho a excellé par ses prises de décision. En Europe, le PSG ne fait donc pas mieux que la saison dernière. Malgré l’arrivée d’Edinson Cavani, Laurent Blanc ne fait pas mieux que Carlo Ancelotti, son prédecesseur.

Ligue des Champions - Chelsea/PSG : Quelle est la part de responsabilité de Laurent Blanc dans l’élimination du PSG ?

TOUJOURS PAS DE PROPOSITION POUR BLANC

Cette élimination en quarts de finale de la Ligue des Champions fragilise-t-elle Laurent Blanc ? Oui et Non. Non car les dirigeants qataris n’ont pas l’intention de se séparer du technicien français. Loin de là. Blanc était loin d’être le premier choix de Nasser Al-Khelaïfi l’été dernier mais Blanc a fait ses preuves. Et ce même malgré l’accroc en C1. Seulement, cette élimination laisse forcément moins de marge de manœuvre à Laurent Blanc pour négocier. Le technicien français n’est plus spécialement en position de force. Comme expliqué par le 10 Sport, les propriétaires qataris du PSG n’ont toujours pas transmis d’offre concrète à leur entraîneur. Et pour cause, la reconduction du gros barème de primes annuelles touché cette saison par Blanc (autour de 1.5 millions d’euros échelonnés) était conditionnée à une qualification pour les demi-finales de la C1…

BLANC VEUT DAVANTAGE DE RESPONSABILITÉS

D’après RMC, Laurent Blanc aimerait avoir davantage de poids dans le recrutement et plus de pouvoir sur le plan sportif, notamment concernant la vie du groupe. Le PSG est-il prêt à « céder » aux concessions de son entraîneur ? Difficile à dire même si le PSG a toujours clamé son souhait ces dernières semaines de prolonger Blanc dans la durée. « Je dis tout le temps la même chose sur ce sujet, on discute avec lui. Laurent Blanc est l’entraîneur du PSG, il va rester avec nous l’année prochaine. Il va prolonger » , expliquait le président parisien, Nasser Al-Khelaïfi, après la qualification du PSG pour les quarts de finale de la C1. Mais depuis, Paris a été sorti de la plus prestigieuse des compétitions européennes.

ATTENTION À NE PAS JOUER AVEC LE FEU

Suiveur du PSG pour L’Equipe, Jérôme Touboul est revenu, lors d’un chat sur L’Equipe.fr, sur la situation de Laurent Blanc après l’élimination du PSG à Chelsea : « Blanc en danger ? Normalement, non. Ce n'est pas le sens du discours de l'actionnaire du club jusqu'à présent. […] A priori Blanc va prolonger son contrat, qui expire en 2015. Mais, avec QSI, cette prolongation serait à prendre avec des pincettes. Si le propriétaire du club estime qu'il peut attirer un entraîneur plus à même de lui faire gagner la Ligue des champions, il n'hésitera sans doute pas à se séparer de l'entraîneur actuel ». Blanc a tout intérêt à ne pas trop jouer avec le feu. Blanc a réussi ses premiers mois au PSG, malgré celle élimination en Ligue des Champions. Mais Blanc n’est pas intouchable. QSI a des moyens considérables et le Français ne doit pas trop heurter les dirigeants du club. Il ne doit pas tout accepter mais il doit aussi faire, lui aussi, des concessions. Blanc doit être malin…

Articles liés