Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Polémique : Nice, Alvaro, Payet... Létang monte au créneau après la décision de la LFP !

Maintenant que la LFP a pris sa décision concernant les incidents du match Nice-OM, les réactions pleuvent. La dernière en date est celle d’Olivier Létang qui ne semble pas satisfait des sanctions prises.

Près de trois semaines après les incidents qui ont eu lieu à l’Allianz Riviera pendant la rencontre Nice-OM, la LFP a enfin rendu sa décision. Le match sera rejoué à huis-clos, dans un autre stade. En plus de cela, les Aiglons se sont vus infliger deux points de pénalité dont un avec sursis, ainsi que 3 matchs à huis-clos (dont 1 déjà disputé, et celui contre Marseille à rejouer). Côté marseillais, Alvaro Gonzalez a pris deux matchs de suspension, contre un avec sursis pour Dimitri Payet. Enfin, Pablo Fernandez, l’adjoint de Jorge Sampaoli, est interdit de toutes fonctions officielles jusqu’au 30 juin prochain. Un bilan qui ne plaît pas à Olivier Létang, le président du LOSC

« Je m’attendais vraiment à avoir des sanctions qui fassent en sorte que l’on se dise ‘plus jamais ça’ »

Interrogé en conférence de presse sur les sanctions infligées aux deux clubs, Olivier Létang ne s’est pas satisfait des décisions de la commission de discipline. « Je n’aime pas parler des autres clubs. On se concentre sur nous. Malgré tout, on a franchi des limites. A partir du moment où des spectateurs pénètrent sur une pelouse et s’en prennent physiquement aux acteurs, pour moi c’est inacceptable. On ne peut pas franchir cette frontière. Je m’attendais vraiment à avoir des sanctions qui fassent en sorte que l’on se dise ‘plus jamais ça’. Porter atteinte à l’intégrité physique des joueurs, c’est inacceptable », a lâché le président du LOSC dans des propos relayés par RMC

Articles liés