Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Polémique : Cet ancien de l’OM qui dézingue la gestion de McCourt et Eyraud !

Ancien gardien de but de l’OM, Pascal Olmeta suit toujours de très près l’actualité du club phocéen. Et ce qu’il voit avec Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud ne lui plait pas vraiment.

Ça y est, l’OM touche enfin au but. En effet, ce mercredi, le club phocéen retrouve la Ligue des Champions, un objectif qui avait été fixé par Frank McCourt au moment de son arrivée en 2016. Mais que cela aura été long pour se qualifier pour la plus belle des compétitions. Désormais, il va falloir montrer que le projet McCourt tient la route sur la scène européenne et répondre ainsi aux nombreuses critiques. En effet, les détracteurs sont nombreux et l’Américain ne fait clairement pas l’unanimité sur la Canebière. Ancien gardien de l’OM, Pascal Olmeta fait partie de ceux qui regrettent la gestion de Frank McCourt et de Jacques-Henri Eyraud, notamment en ce qui concerne les figures du club marseillais.

« Il y a de quoi se poser des questions sur la direction prise et les ambitions réelles »

« Remonté contre la gestion de McCourt et Eyraud ? Je ne vais pas dire que je pourrais faire mieux, mais les anciens joueurs pourraient sans problème apporter quelque chose de différent. Quand tu vois le potentiel du club, la passion et les choix qui sont faits ces dernières années, il y a de quoi se poser des questions sur la direction prise et les ambitions réelles des patrons actuels. L’absence d’anciens joueurs dans l’organigramme ? Ce n’est pas normal d’en voir si peu. Si on ne s’appuie pas sur ceux qui ont écrit l’histoire du club, c’est une grave erreur. Quand je vais en Argentine voir mon copain Enzo Francescoli, je me rends compte du boulot effectué à River Plate, un club à l’agonie. Il a pris ses potes anciens joueurs, aujourd’hui le club revit, a de l’argent et se bagarre pour les titres. J’imagine la même chose à l’OM, mais quand je vois la mentalité des nouveaux dirigeants, qui parlent à peine français et n’ont que le mot « trading » à la bouche, on n’y arrivera pas. Je n’ai aucun rapport avec le patron ou Eyraud. McCourt, ça m’est arrivé d’être à côté de lui au Vélodrome, s’il sait qui je suis, je me les coupe… Ce n’est pas à moi de proposer mes services et je ne fais pas acte de candidature. Au final, on n’est pas obligé d’appeler Pascal Olmeta, mais pourquoi pas un Bernard Casoni (défenseur marseillais entre 1990 et 1996), un Chris Waddle (attaquant de l’OM entre 1989 et 1992) ou d’autres… », a ainsi lâché Pascal Olmeta.

Articles liés