Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Clash : Rami utilise Thauvin pour pousser un coup de gueule contre Eyraud !

Alors qu'il a été licencié de l'OM pour faute grave en août 2019, Adil Rami prend l'exemple de Florian Thauvin afin de prouver qu'il a été victime d'une injustice.

Après Henri Bedimo et Rod Fanni, l'Olympique de Marseille a décidé de licencier Adil Rami durant l'été 2019. Le motif ? Une participation à l'émission Fort Boyard durant l'un de ses jours libres sans avoir visiblement prévenu sa direction. Le Champion du monde sortait d'une saison poussive et n'a jamais caché qu'il avait mal vécu l'après-Mondial. Son imposant salaire plombait également les finances de l'OM qui a donc décidé de licencier Adil Rami pour faute grave. Une décision que le défenseur central n'a jamais digéré et estime avoir subi une injustice notamment de la part de Jacques-Henri Eyraud que l'ancien joueur du FC Séville ne manque jamais de critiquer quand il en a l'occasion. Et afin de justifier sa position, Adil Rami prend l'exemple de Florian Thauvin qui n'aurait jamais été licencié dans un cas de figure similaire selon lui.

«S'il avait fait Fort Boyard dans un jour "off", Thauvin aurait-il été licencié ? Je ne pense pas» 

« Des gars m'ont dit qu'ils allaient aller voir le club. Mais tu ne peux rien faire quand ça reste personnel. Ça m'avait fait plaisir et je suis d'ailleurs toujours en contact avec certains. Quand je parle avec eux, ils me disent que c'est incroyable, que mon histoire est folle. Et quand je leur donne ma version, ils comprennent... C'est fou, mais c'est comme ça. Nous ne sommes pas des esclaves. Il faut que les gens du football le comprennent. À un moment, on disait que Thauvin, c'était 50 millions ou rien. Aujourd'hui, la question simple à poser, c'est : s'il avait fait Fort Boyard dans un jour "off", aurait-il été licencié ? Je ne pense pas. Je dis Thauvin parce que c'est mon ami », assure Adil Rami dans une interview à La Provence.

Articles liés