Foot - OM
OM : Milik, Sampaoli... Marseille craint la catastrophe !

Au lendemain de la déroute sur la pelouse de Galatasaray (2-4), l'OM semble craindre le pire pour la suite de la saison. Arkadiusz Milik et Jorge Sampaoli dressent en tout cas un bilan inquiétant.

Avec un recrutement pléthorique, l'Olympique de Marseille espérait probablement pouvoir briller sur différents tableaux. Mais comme trop souvent ces dernières saisons, le club phocéen a déçu en Coupe d'Europe. Engagé en Ligue Europa dans un groupe relevé, mais à sa portée, l'OM était déjà dos au mur jeudi soir et devait absolument s'imposer pour rester en course pour la qualification pour les huitièmes de finale de la C3. Après quatre matches nuls consécutifs, le club phocéen a finalement sombré en Turquie contre Galatasaray (2-4). Désormais, l'OM ne peut plus espérer mieux qu'être reversé en Ligue Europa Conférence où les Marseillais disputeraient un barrage en vue de sa qualifier pour les huitièmes de finale. Mais ce lot de consolation ne suffira pas à rassurer l'OM, très déçu par ce parcours européen.

«Si on n'est pas plus tranchant dans l'adversité, sûrement que le projet ne va pas fonctionner»

Présent en conférence de presse après la rencontre, Jorge Sampaoli ne cache pas sa déception, ni son inquiétude pour la suite de la saison de l'OM. « C'est clairement une déception. On espérait se qualifier, c'était notre but. Mais on a perdu la qualification avant, sur les autres matchs. Nous étions meilleurs, mais on le paye aujourd'hui. Gagner ici était un scénario très difficile et il fallait être très lucide pour répondre à l'adversité que nous a opposé l'adversaire. Le plus important pour ce groupe jeune c'est de penser à demain, penser à dimanche et penser qu'à chaque compétition il faut être meilleur que ça et mûrir plus vite, parce que si on n'est pas plus tranchant dans l'adversité, sûrement que le projet ne va pas fonctionner », lançait le technicien argentin. Un avis partagé par Arkadiusz Milik qui en attend plus de ses coéquipiers. « Ca a été très dur, surtout pendant 20 minutes pour nous. On aurait dit qu'on n'était pas sur la pelouse, on a pris deux buts. C'était un match très dur, on s'y attendait, mais on s'était préparé à jouer notre match, comment on allait jouer, contrôler le match et créer des occasions pour marquer et gagner. C'était notre but, venir ici et gagner pour être en bonne position. C'est le football, ils ont été très bons aujourd'hui. Ils étaient déterminés, enragés, affamés. Ils méritent de gagner ce soir », confiait le Polonais lui aussi en conférence de presse. Désormais, l'OM va devoir redresser la barre et se relancer en Ligue 1 où la course au podium fait rage. Et ce, dès ce week-end avec la réception de Troyes dimanche soir.

Articles liés