Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : André Villas-Boas salue la déclaration fracassante du président Eyraud !

Très insatisfait de ce que l’OM propose ces derniers temps, Jacques-Henri Eyraud a dit ses quatre vérités à l’effectif marseillais après la débâcle face à la lanterne rouge de Ligue 1, à savoir Nîmes samedi. Une initiative saluée par l’entraîneur André Villas-Boas. 

Alors que l’OM traverse une période creuse au niveau des résultats, le fond de jeu affiché par les joueurs d’André Villas-Boas ainsi que leur manque de détermination face à Nîmes samedi (1-2) était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. En effet, après une troisième défaite en cinq matchs pour une seule victoire, Jacques-Henri Eyraud se serait adressé au vestiaire marseillais après cette déconvenue et n’y serait pas allé par quatre chemins selon l’AFP qui a récemment évoqué un gros coup de gueule poussé par le président du club phocéen. Un joueur de l’OM sondé par RMC Sport a également fait passer le message suivant dimanche. « Il nous a dit que notre match était pathétique, qu’on était pourri gâté et qu’on s’est fait marcher dessus par le dernier de Ligue 1, qu’on avait aucune envie. On l’a rarement vu comme ça. Le prez (le président) était furieux. Il a dit qu’on était indigne de porter le maillot et qu’on ne respectait pas les supporters. Que si le stade avait été plein on serait rentré à 3h du matin. (...) Il nous a dit qu’il voulait qu’on respecte ce blason et qu’il allait faire respecter l’institution OM encore plus et que chaque écart disciplinaire de notre part serait fortement sanctionné ». Une prise de parole forte et ferme de la part de Jacques-Henri Eyraud qui ne voudrait donc pas voir ses troupes montrer tant de faiblesse et attendrait du mieux. Mais ce n’est pas tout. 

« Le président a pris la parole, il a bien parlé »

Toujours selon RMC Sport, Jacques-Henri Eyraud aurait perdu patience concernant certains dossiers chauds de l’OM, à l’instar de Florian Thauvin et de Jordan Amavi, qui sont tous les deux en fin de contrat en juin prochain. Président de l’Olympique de Marseille, Eyraud aurait profité de son intervention auprès du vestiaire phocéen afin de faire passer un message clair aux joueurs qui se trouvent en fin de contrat : il faudra qu’il prenne rendez-vous avec André Villas-Boas et le directeur du football Pablo Longoria dans l’optique de faire un gros point sur leur situation. 

Une chose est sûre, Jacques-Henri Eyraud ne s’est pas déplacé pour rien. Et cette prise d’initiative perçue comme un gros rappel à l’ordre de sa part a été très bien accueillie par l’entraîneur de l’OM. « Le président a pris la parole, il a bien parlé, il dit ce qu'il avait à dire de la part du club. Il est important que le président se montre présent dans la dynamique d'un club ». De passage en conférence de presse ce lundi en marge de la réception du RC Lens pour le compte de la Ligue 1 mercredi soir, André Villas-Boas s’est montré satisfait de l’implication du président de l’OM, le club rencontrant quelques déboires sur le plan sportif dernièrement. Reste à savoir si le discours de Jacques-Henri Eyraud a bien été entendu par le groupe marseillais. Premier élément de réponse mercredi au Vélodrome pour la réception de Lens

Articles liés