Accès direct au contenu

Foot - OM

OL/OM - Polémique : Le lourd constat de Vincent Labrune sur le rôle de la LFP…

À l’occasion d’une entrevue accordée à L’Équipe, Vincent Labrune a reconnu avoir les pieds et poings liés concernant les décisions prises par la Commission de discipline pour des incidents de l’ampleur de celui survenu à Lyon pour OL-OM dimanche soir. 

Dimanche soir, alors qu’un Olympico explosif en terme de football aurait dû avoir lieu sur la pelouse du Groupama Stadium, la rencontre a été arrêtée en raison d’un lancer de projectile de la main d’un supporter lyonnais à destination de Dimitri Payet, sonné, qui serait rentré dans le vestiaire touché mentalement et physiquement par un tel acte, lui qui avait déjà été victime d’un cas similaire à Nice en août dernier. Président de la Ligue de football professionnel, Vincent Labrune a partagé son ras-le-bol face à ces situations qui se multiplient depuis le début de la saison aux quatre coins de l’hexagone. Cependant, la LFP doit rester en retrait vis-à-vis des décisions de la Commission de discipline, comme Labrune l’a souligné ce lundi. 

«Vous répondre, c'est risquer d'impacter les prochaines décisions…»

« La Ligue a un devoir de réserve par rapport aux décisions de la Commission de discipline, qui est indépendante. On aurait pu parfois parler un peu plus, mais nous ne l'avons pas fait afin de ne pas biaiser ses décisions. Vous répondre, c'est risquer d'impacter les prochaines... En préambule, je rappelle que la Commission n'a jamais sanctionné aussi durement que cette saison. Elle a retiré des points, elle a fermé des stades, des tribunes, elle a interdit des supporters de déplacements... Elle n'a jamais tapé aussi fort. Mais est-ce que c'est suffisant ? On a le droit de se poser la question. Est-ce que si les sanctions étaient encore plus dures cela changerait les choses ? L'avenir le dira. Mais une chose est sûre : ce n'est pas la Commission de discipline à elle toute seule, avec les pouvoirs qui sont les siens, qui va régler les problèmes de sécurité dans le football ». a confié Vincent Labrune, président de la LFP, lors d’une interview avec L’Équipe

Articles liés