Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Polémique - Sextape Valbuena : Benzema, Valls... Sarkozy s'en mêle aussi !

Manuel Valls a clairement donné son avis mardi sur « l’affaire » Benzema. Nicolas Sarkozy lui a répondu mercredi, toujours sur Europe 1.

L’affaire du chantage à la sextape de Mathieu Valbuena agite les politiques. Karim Benzema a été mis en examen dans cette affaire. Mardi, sur Europe 1Manuel Valls ne l’a pas épargné. « Un grand sportif doit être exemplaire. Tant de jeunes se reconnaissent dans les sportifs. S’il ne l’est pas, il n’a pas sa place dans l’équipe de France. On porte le maillot bleu et les couleurs de la France. Quand on assume des responsabilités et qu’on incarne l’équipe de France, il faut être exemplaire », a expliqué le Premier Ministre.

«Tout le monde parle de choses qu’il ne connaît pas»

Ce mercredi matin, sur Europe 1, l’actuel président des Républicains et ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, a répondu au locataire de Matignon. « Si vous me permettez, je ne trancherai pas entre ces deux éminentes personnalités (Benzema et Valls) ». « Tout le monde parle de choses qu'il ne connaît pas, qui théoriquement sont couvertes par le secret de l'instruction. On accuse, on dénonce, on démolit, on reproche », a ajouté Sarkozy.

Sarkozy tacle la réaction de Valls

« M. Valls se pose en statue de l'exemplarité. Dans 15 jours il y aura d'autres éléments, on dénoncera, on reprochera, on crucifiera, et puis ça passera. Ce n'est pas l'état de droit, pour moi […] Je ne suis pas sélectionneur de l'équipe de France, M. Valls non plus […] Moi je n'aime pas tous ces gens qui donnent des leçons d'exemplarité », a conclu l’ancien président de la République.

Articles liés