Équipe de France : Nouveau coup dur, le cauchemar continue pour Deschamps avant le Mondial
Jules Kutos-Bertin
-
Journaliste
Tout petit, je m’étais promis d’avoir un métier en accord avec le football. Très vite, j’ai pris conscience que mes pieds ne suffiraient pas pour m’emmener là où je le voulais alors le journalisme est devenu une évidence.

Après un rassemblement compliqué conclu par une défaite contre le Danemark, les Bleus se retrouveront en novembre pour la Coupe du Monde au Qatar. A moins de deux mois de l’échéance, la cascade de blessures continue pour l'équipe de France. Ce dimanche, c’est Raphaël Varane qui a dû quitter ses partenaires lors du derby de Manchester, suite à un choc à la cheville.

Dans moins de deux mois, l’équipe de France débarquera au Qatar avec pour objectif de défendre son titre de champion du monde. Après un dernier rassemblement mitigé, conclu par une défaite contre le Danemark (2-0), les Bleus se retrouveront à une semaine de la Coupe du Monde. Au-delà des problèmes extra-sportifs, Didier Deschamps va également devoir gérer la cascade de blessures.

« J'ose espérer que dans deux mois, la situation soit bien meilleure »

« L'enchaînement des matchs avec beaucoup d'intensité, ça sollicite plus les organismes et il y a des risques un peu plus importants. Tout est raccourci. Evidemment, là on est touchés plus que d'habitude, mais le nombre de blessures, sur les dernières années, va toujours en augmentant. J'ose espérer que dans deux mois, la situation soit bien meilleure pour l'ensemble des joueurs », espérait Didier Deschamps. Mais pour le moment, rien ne s’arrange pour le sélectionneur des Bleus.

Raphaël Varane a rechuté

Blessé depuis le match contre Brest, Presnel Kimpembe ne devrait pas revenir avant le mois de novembre. Autre situation compliquée, celle de Paul Pogba, opéré il y a un petit mois, qui n’a toujours pas repris la course. Enfin, ce dimanche, c’est Raphaël Varane qui a rechuté. Lors du choc opposant Manchester United à Manchester City, l’international français est sorti sur blessure en première mi-temps, après un choc sur sa cheville. Didier Deschamps n’a plus qu’à espérer que ce nouveau pépin physique ne soit pas trop grave, sous peine de devoir remodeler sa défense d’ici la Coupe du Monde.

Articles liés