Équipe de France : Interrogé sur son avenir, Deschamps lâche une réponse étonnante
Jules Kutos-Bertin
-
Journaliste
Tout petit, je m’étais promis d’avoir un métier en accord avec le football. Très vite, j’ai pris conscience que mes pieds ne suffiraient pas pour m’emmener là où je le voulais alors le journalisme est devenu une évidence.

Alors qu’il va disputer son troisième quart de finale de Coupe du monde de rang avec l’équipe de France, Didier Deschamps sait que son avenir pose question. En fin de contrat après le Mondial, le sélectionneur des Bleus a reçu un appel du pied de la part de Noël Le Graët qui ouvre clairement la porte à une prolongation. Interrogé sur le sujet en conférence de presse, Deschamps a préféré botter en touche.

Même si Didier Deschamps est focalisé sur le quart de finale qu’il disputera ce samedi face à l’Angleterre, il a forcément en tête son avenir. A la fin du Mondial, le sélectionneur des Bleus sera libre de tout contrat. Une situation qu’il n’a, pour le moment, jamais connu avec l’équipe de France. Après dix ans passés à la tête des Bleus, l’aventure pourrait se prolonger.

Le Graët rencontrera Deschamps après le Mondial

 « On a un objectif clair: les demi-finales. J'ai toujours dit que s'il atteignait ce palier, la décision lui appartenait. Avant (en cas d'élimination en quart de finale contre l'Angleterre), on discute. Est-ce qu'il aura envie de continuer ? Quels sont les problèmes qui peuvent se soulever ? Même si on est à un niveau élevé, la moindre défaite amène un flot de critiques… Dans tous les cas, on passera une petite journée à Guingamp (le fief de Noël Le Graët) et on discutera », confiait récemment Noël Le Graët dans un entretien accordé au journal Le Figaro

« Ma priorité est l'objectif d'aller en demi-finale »

Présent ce vendredi en conférence de presse, Didier Deschamps a été interrogé sur son avenir. « C'est le moment de poser cette question, tiens! Ce qu'a dit le président (Le Graët) est très gentil. Mais ma priorité est l'objectif d'aller en demi-finale », a lâché le sélectionneur des Bleus dans des propos relayés par RMC Sport.

Articles liés