Équipe de France : Deschamps prévoit un énorme coup, il s’explique
Guillaume de Saint Sauveur

Mercredi, pour affronter la Tunisie pour son troisième match dans cette Coupe du Monde 2022 au Qatar, Didier Deschamps va aligner un onze inédit avec l’équipe de France afin de faire souffler ses titulaires habituels. Et le sélectionneur national a notamment prévu d’aligner Eduardo Camavinga au poste de latéral gauche et a justifié ce choix.

Tombeur de l’Australie (4-1) et du Danemark (2-1) pour ses deux premiers matchs dans cette Coupe du Monde 2022 au Qatar, l’équipe de France a d’ores et déjà validé son ticket pour les 8es de finale, et se retrouve même idéalement positionné pour terminer en tête de son groupe. C’est la raison pour laquelle Didier Deschamps a prévu de faire très largement tourner pour la rencontre contre la Tunisie mercredi (16h), et le sélectionneur de l’équipe de France a même prévu une surprise de taille dans son onze : Eduardo Camavinga au poste de latéral gauche.

Camavinga, la surprise du chef

Le milieu de terrain du Real Madrid est en effet attendu pour faire souffler Théo Hernandez dans ce positionnement un peu inédit, et Didier Deschamps s’en est expliqué mardi en conférence de presse : « Demandez-moi s'il va jouer demain mais je ne vous le dirai pas. Adrien Rabiot a déjà été utilisé à ce poste, Jules Koundé aussi a pu pallier des absences, Eduardo a pu le faire, il a même joué défenseur central dans son historique. Ce ne sont pas des spécialistes mais il y a des alternatives devant lui », a expliqué le sélectionneur national.

Tchouaméni valide l’idée

Un choix forcément risqué de la part de Deschamps puisque Camavinga pourrait manquer de repères à ce poste de latéral gauche pour le moins inhabituel. Mais Aurélien Tchouaméni, son coéquipier du Real Madrid, se montre très confiant sur la question : « Je n’avais pas forcément vu les aptitudes de Cama en latéral gauche. Mais le coach les a décelés. Le groupe a confiance en lui, il a les qualités pour remplir ce rôle. Il montrera son meilleur visage », a indiqué Tchouaméni en conférence de presse. Reste donc à savoir si ce pari sera payant…

Articles liés