Foot - Équipe de France
Après son retour, Giroud envoie un message fort à Deschamps

Rappelé par Didier Deschamps pour le dernier rassemblement de l’Équipe de France avant la Coupe du monde, Olivier Giroud a répondu présent face à l’Autriche ce jeudi (2-0). Auteur d’un bon match, l’attaquant de 35 ans est satisfait de sa performance. Et il a tenu à faire passer un message au sélectionneur avant le Mondial.

Avec les nombreuses blessures, Didier Deschamps a réservé quelques surprises au moment d’annoncer sa liste. Le retour d’Olivier Giroud est l’une d’entre elles. Et comme à son habitude, l’attaquant de 35 ans a répondu présent ce jeudi face à l’Autriche (2-0). Passeur pour Kylian Mbappé puis buteur sur un centre somptueux d’Antoine Griezmann, Olivier Giroud a réalisé une grande partie. Et le joueur du Milan AC avoue que son bon match a été comme un soulagement au vu de l’attente autour de lui.

«Je sais que j’étais attendu comme souvent donc j’ai répondu présent»

« L’Autriche ? C’était un match important pour nous, mais aussi pour moi parce que le coach m’a rappelé et c’est le dernier rassemblement avant la Coupe du monde. Au-delà de ma passe décisive et de mon but, j’avais à coeur de faire un bon match dans le contenu avec beaucoup de détermination et de générosité et c’est un soulagement quelque part. Je sais que j’étais attendu comme souvent donc j’ai répondu présent et c’est tant mieux pour l’équipe et pour moi » a confié Olivier Giroud dans un entretien accordé à M6.

«Peu importe le rôle que j’aurai dans cette équipe je serai à 200 % derrière»

L’attaquant du Milan AC a ensuite tenu à envoyer un petit message à Didier Deschamps à l’approche de la Coupe du monde : « Est-ce que la situation évolue avec Deschamps ? Il a ce pouvoir de décision, je le respecte et on s’est parlé avant-hier pour être honnête. Il m’a dit que j’allais commencer le premier match. On a aussi parlé de tout et de rien... Mais je lui ai simplement dit que ce n’était pas à moi d’être dans une position de demandeur ou d’aller le voir. On se parle à tous les rassemblements, on a évoqué ce sujet et je lui ai dit que moi, peu importe le rôle que j’aurai dans cette équipe je serai à 200 % derrière. Sans aucun état d’âme par rapport à mon rôle, à ma petite personne, parce que c’est le collectif qui prime. » Reste maintenant à voir si le sélectionneur des Bleus le rappellera pour la Coupe du monde dans quelques semaines.

Articles liés