Tour de France
Tour de France : Une incroyable révolution pour le Tour ?

Aujourd’hui, le Tour de France est une véritable institution. Un rendez-vous que de nombreux fans ne souhaitent pas manquer chaque été. Pour autant, à l’avenir, il n’est pas impossible que l’on assiste à certains changements majeurs concernant la Grande Boucle. Alors que l’arrivée pourrait ne pas se dérouler sur les Champs-Elysées en 2024, voilà qu’il est question de décaler le Tour de France à un autre moment de l’année. 

Début juillet et pour 3 semaines de compétition, le coup d’envoi du Tour de France est donné. Cette année, le départ a été donné à Copenhague et l’arrivée a été jugée, comme d’habitude, sur les Champs-Elysées. Toutefois, en 2024, cela pourrait changer. En effet, compte tenu de la proximité avec les Jeux Olympiques et pour des raisons de sécurité, l’arrivée de la Grande Boucle pourrait être délocalisée. Il est question d’un final du côté de Nice. Une énorme révolution pour le Tour de France, qui pourrait toutefois ne pas être la seule dans les années à venir. 

La chaleur frappe le Tour de France

Alors la Terre est frappée par le réchauffement climatique, la hausse des températures est aussi un problème pour le Tour de France. Cela a d’ailleurs été le cas lors de cette édition 2022. En effet, en pleine canicule, par plus de 40 degrés, le peloton a dû rouler. De quoi mettre les organismes à rude épreuve. Et forcément, chez les coureurs, ces conditions ne sont clairement pas appréciées. « J’avais l’impression d’avoir de la fièvre. Il y avait vraiment des courants d’air chaud qui remontaient. Au début, ça allait mais c’est après, quand on a passé certaines descentes, le goudron fondait. C’était un peu nerveux dans le peloton. On se donnait tous bien chaud les uns les autres, ce n’était pas agréable », avait pu expliquer Romain Bardet

« Il va falloir se poser la question de maintenir le Tour de France en été »

Comment alors remédier à ces fortes températures sur le Tour de France ? L’une des solutions pourrait être de décaler la Grande Boucle à un autre moment du calendrier de la saison. Le Tour n’aurait alors plus lieu en plein été comme on a l’habitude depuis de très longue année maintenant. « Le suivi médical et physiologique des coureurs s’est largement amélioré ces vingt dernières années. Mais les conditions deviennent plus extrêmes d’été en été, il va falloir se poser la question de maintenir le Tour de France en été avec des étapes en plein après-midi. Malheureusement, il faudra un accident pour s’interroger, alors que tout ça peut s’anticiper dès maintenant », a expliqué Gilles Roussey, docteur en physiologie de l’exercice, pour Le Parisien

Un rendez-vous chamboulé ? 

En 2020, à cause de l’épidémie de Covid-19, le Tour de France s’était déroulé majoritairement au mois de septembre. Forcément, les conditions climatiques étaient meilleures, mais le calendrier s’était retrouvé chamboulé. Il faudra donc s’organiser afin de déplacer la Grande Boucle. « Le Tour est l’événement de l’été. Un rendez-vous important pour beaucoup de gens, qui n’ont pas forcément la chance de partir en vacances, je pense aux personnes qui sont dans des maisons de retraite. C’est un brin de bonheur qu’on leur apporte », a confié Marc Madiot, patron de la Groupama-FDJ, rapporté par le quotidien. 

Articles liés