Cyclisme
Pogacar et Vingegaard vont vivre un bouleversement historique

Dimanche dernier, le Tour de France a rendu son verdict et a vu Jonas Vingegaard s’imposer devant Tadej Pogaçar. Alors que, comme à son habitude, la Grande Boucle s’est achevée sur les Champs-Élysées à Paris, l’édition 2024 pourrait quant à elle se terminer à Nice, en raison des Jeux olympiques.

Après trois semaines d’effort, le Tour de France s’est achevé ce dimanche. Si la 21ème et dernière étape a été remportée par Jasper Philipsen, devant Dylan Groenewegen et Alexander Kristoff, c’est bel et bien Jonas Vingegaard qui a été sacré vainqueur de la Grande Boucle. Le coureur de l’équipe Jumbo-Visma a devancé Tadej Pogaçar au classement général, devenant ainsi le deuxième Danois de l’histoire à remporter le Tour de France, après le controversé Bjarne Riis en 1996.

« Je ne pouvais pas imaginer la gagner »

Quand bien même, Pogaçar aura tout tenté et n’aura rien lâché : « je dois saisir toutes les opportunités et attaquer dès que possible, sur chaque montée. Attaquer de près, de loin, je vais tout essayer. Car j'ai un retard conséquent à rattraper », confiait-il avant l’entame de la troisième et dernière semaine du Tour. Vingegaard quant à lui n’a pas pu cacher son émotion de l’emporter pour la première fois. « C’est juste incroyable. J’ai réussi à gagner le Tour. Je suis là avec ma fille, c’est juste incroyable. C’est la plus grande course de l’année. Je ne pouvais pas imaginer la gagner, maintenant c’est fait », a-t-il confié au micro de RMC après être monté sur la plus haute marche du podium des Champs-Élysées.

Le Tour de France bouleversé par les Jeux olympiques

Mais dans deux ans, les deux coureurs pourraient bien vivre un bouleversement historique. En effet, si le Tour de France a pris pour habitude de s’achever sur les Champs-Élysées, la donne pourrait changer en 2024. La raison ? Les Jeux olympiques qui auront lieu dans la capitale française. Dans ces conditions, la Grande Boucle pourrait se terminer à Nice, une information confirmée par Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports : « l'arrivée du Tour de France sera un peu anticipée et ne se fera probablement pas à Paris mais à Nice. On va probablement bien réagencer les éléments qui peuvent l'être du calendrier », a-t-elle confié à Franceinfo.

« On travaille ensemble en bonne intelligence aux solutions alternatives »

Une tendance qu’avait déjà plus ou moins confirmée Anne Hidalgo, maire de Paris, au Parisien. « C’est un sujet dont on parle avec Christian Prudhomme. C’est un sujet important. L’arrivée du Tour coïncidera quasiment avec l’ouverture des Jeux olympiques. On travaille ensemble en bonne intelligence aux solutions alternatives. Mais on communiquera avec Christian Prudhomme. On est pragmatique. On trouvera une solution. L’ouverture des Jeux, c’est le 26 juillet 2024. Cela signifie que pendant les semaines qui précèdent, la place de la Concorde devra s’organiser. La question de l’absence des Champs-Elysées sur le Tour n’est pas taboue. On communiquera en temps voulu. »

Fin à Nice, début à Florence ?

D’après la Gazzetta dello Sport, qui avait déjà annoncé que Nice accueillerait l’arrivée de la dernière étape du Tour dans deux ans, la Grande Boucle pourrait débuter en Italie, à Florence. Historiquement, le Tour de France s’est toujours achevé à Paris, depuis 1905. Lors des éditions de 1903 et 1904, les cérémonies avaient également lieu dans la capitale française, mais l’arrivée se situait quant à elle à Ville-d’Avray.

Articles liés