Cyclisme
Tour de France : Vingegaard trop fort, Pogacar s’avoue vaincu

Grand favori pour ce Tour de France, Tadej Pogaçar a terminé deuxième derrière Jonas Vingegaard. Pour la première fois de sa carrière, le Danois a remporté la Grande Boucle. Brillant du début à la fin de ce Tour, le coureur de la Jumbo Visma a écœuré Pogaçar. Malgré tout, le Slovène estime qu’il a réalisé une belle course et se satisfait largement de cette deuxième place.

Après deux victoires consécutives sur le Tour de France, Tadej Pogaçar était le favori numéro un à sa propre succession. Auteur d’un début de saison épatant, le Slovène avait réuni tous les ingrédients pour gagner sa troisième Grande Boucle et la première semaine lui a donné raison. Dès la 6ème étape, Pogaçar a pris le maillot jaune à Longwy et semblait déjà intouchable. C’était sans compter sur l’impressionnant Jonas Vingegaard qui a laissé sur place Pogaçar dans le col du Granon. Malgré toutes ses tentatives pour récupérer sa place de leader, le Slovène n’aura pas réussi à faire vaciller le Danois qui était prêt à tout pour conserver sa tunique jaune.

« Je pense qu’il a moins bien préparé le Tour de France que les autres années »

Pendant toute la troisième semaine, Tadej Pogaçar n’a pas lâché d’une semelle Jonas Vingegaard. Peu importe le profil de l’étape, le coureur de l’équipe UAE Emirates a attaqué Vingegaard dès qu’il le pouvait. Même si ses efforts n’ont pas été récompensés, Tadej Pogaçar peut être fier de ce Tour de France. En revanche, pour Eddy Merckx, le double tenant du titre a pris à la légère cette Grande Boucle : « Je ne m’attendais pas vraiment à la victoire de Vingegaard. Dès le début, j’ai pensé que Pogacar n’était pas aussi fort que l’année passée. Je pense qu’il a moins bien préparé le Tour de France que les autres années. En faisant uniquement le Tour de Slovénie… ». Des mots forts de la part de la légende belge…

Tadej Pogaçar n’a pas à rougir, Jonas Vingegaard était meilleur

Malgré ce petit échec, il n’y a rien de dramatique pour Tadej Pogaçar qui, à 23 ans, obtient tout de même une belle et honorable deuxième place. L’an prochain, le Slovène reviendra avec l’intention de gagner un troisième Tour de France. Même si Jonas Vingegaard lui a volé la vedette cette année, Pogaçar sait qu’il a les capacités pour récupérer sa couronne. A l’issue de la dernière étape de cette Grande Boucle sur les Champs-Elysées, Tadej Pogaçar est revenu sur ce Tour de France assez fou dans le scénario. 

« Finir deuxième, ça reste exceptionnel »

« Gagner le maillot blanc n'était évidemment pas l'objectif. Mais au final, je suis très content de la manière dont s'est déroulé ce Tour de France : je suis très fier d'être numéro 2 et de mes victoires d'étape. On rêve tous, quand on est enfant, d'être un jour sur le Tour de France, de devenir cycliste professionnel. Le simple fait de participer au Tour est déjà incroyable, surtout lorsqu'on vient d'un pays comme la Slovénie. Alors finir deuxième, ça reste exceptionnel », assure Tadej Pogaçar dans des propos relayés par L’Equipe. Nul doute que le Slovène arrivera revanchard dans une petite année. Jonas Vingegaard est prévenu !

Articles liés