Cyclisme
Tour de France : Vingegaard et Pogacar ont rapporté une fortune

Après 21 étapes, c’est finalement Jonas Vingegaard qui a remporté le Tour de France. Le Danois succède donc au double tenant du titre Tadej Pogacar, qui se classe cette fois-ci en 2ème position. Des prestations qui permettent à leurs équipes respectives, la Jumbo-Visma et l’UAE Emirates, de dominer le classement des groupes ayant remporté le plus d’argent.

Si dans certains sports comme le tennis, les joueurs remportent la totalité de la somme promise en cas de victoire lors d’un tournoi, cela est bien différent dans le monde du cyclisme. Ainsi, si Jonas Vingegaard a gagné le Tour de France, le Danois ne remportera pas l’intégralité de l’argent qu’il a récolté. En effet, la somme totale obtenue par une équipe est partagée entre le staff et les coureurs. Une telle performance lui permettra surtout de renégocier son salaire, à l’image de Tadej Pogacar, qui touche désormais près de 6M€ chaque saison depuis ses deux triomphes sur la Grande Boucle.

Vingegaard et Pogacar ont dominé, Van Aert a impressionné

Grand vainqueur de ce Tour de France 2022, Jonas Vingegaard est forcément celui qui a rapporté le plus d’argent à son équipe. En effet, grâce à son maillot jaune, le Danois a récupéré à lui seul 500 000€, soit plus que n’importe quelle autre équipe. Son dauphin, Tadej Pogacar, n’est pas en reste. Sacré lors des deux dernières éditions, le Slovène a tout de même fait gagner 200 000€ à l’UAE Emirates. Attention cependant à ne pas oublier Wout Van Aert. S'il n’a terminé qu’à la 22ème place, celui-ci a tout de même affiché un niveau incroyable. Avec ses 8 podiums dont 3 premières places, le Belge repart avec 57 800€, soit plus que le 5ème du tour, Aleksandr Vlasov. Le groupe Jumbo-Visma peut donc se targuer d’avoir placé deux coureurs sur les plus hautes marches, et repart avec beaucoup plus d’argent que ses concurrents.

Jumbo-Visma a touché le gros lot

Parmi toutes les équipes présentes au départ de ce Tour de France, Jumbo-Visma a dominé sur tous les tableaux. Avec 6 victoires sur les 21 étapes, le groupe néerlandais, qui compte notamment le champion Jonas Vingegaard parmi ses rangs, caracole également en tête du classement des gains. Au total, ce sont 779 750€ qui ont été récoltés, devant les 322 960€ de l’UAE Emirates de Tadej Pogacar. Seuls Ineos-Grenadiers (240 610€) et Groupama-FDJ (143 860€) ont également dépassé les 6 chiffres. Bien loin derrière, les Kazakhs d’Astana et leurs 15 000€ ferment le classement, malgré la belle prestation d’Alexey Lutsenko, 9ème du classement général. Une mauvaise édition pour une équipe qui pouvait compter sur certains grands noms il y a encore quelques années, comme Alberto Contador ou encore Vincenzo Nibali.

Et les Français ?

Du côté des Français, David Gaudu, qui est celui ayant réalisé la meilleure performance de ce Tour de France en se classant à la 4ème position, pourra empocher une belle somme. Leader de l’équipe Groupama-FDJ, qui a également terminé juste derrière le podium, celui-ci partagera donc 143 860€, avec, entres autres, ses compatriotes Valentin Madouas (11ème), Thibaut Pinot (15ème) et Olivier Le Gac (88ème). De retour sur le premier plan de la Grande Boucle, Romain Bardet n’aura cependant pas connu le même succès collectif que les derniers coureurs cités. Malgré l'honorable 7ème place du natif de Brioude, la Team DSM n’a récolté que 32 350€. Du côté des tricolores, celui qui gagnera finalement le plus d’argent n’était pas forcément celui qui était le plus attendu. Pourtant, c’est bien Christophe Laporte, 75ème du classement général, qui va toucher le pactole. Membre de l’équipe Jumbo-Visma, le Provençal peut évidemment remercier ses coéquipiers Wout Van Aert et Jonas Vingegaard, toutefois, il peut également se féliciter. Alors que les Français se rapprochaient de plus en plus d’une édition blanche, Laporte a remporté la 19ème étape, reliant Castelnau-Magnoac et Cahors, ce qui restera la seule victoire d’un Bleu sur ce Tour de France.

Articles liés