Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Thibaut Pinot en rajoute une couche sur le Tour de France !

Questionné sur la prochaine édition du Tour de France, Thibaut Pinot admet que la concurrence avec Christopher Froome et INEOS pourrait lui profiter.

Du 27 juin au 19 juillet la crème du cyclisme mondial se donnera rendez-vous pour la 107e édition du Tour de France. Un parcours composé plusieurs étapes de montage. Thibaut Pinot sera donc attendu par le public tricolore, après son abandon cruel l’an passé. Le leader de la Groupama-FDJ devra se frayer un chemin face à l’armada d’INEOS (Christopher Froome, Egan Bernal, Geraint Thomas...). Dans un long entretien pour Ouest-France, Pinot évoque sans détour cette future concurrence de la formation britannique.

« Si je suis bien, une bagarre entre eux peut me profiter oui »

« Tout dépendra des jambes que j’aurai. Si elles sont bonnes, plus ça roulera vite dans les cols, mieux ce sera pour moi. Cette année, INEOS était très forte mais ses coureurs n’ont pas joué le même rôle que les années précédentes lorsqu’ils écrasaient vraiment le Tour. Si je suis bien, une bagarre entre eux peut me profiter oui. Je suis plutôt content de cette rivalité. Ça va un peu se monter dessus et on ne parlera que de ça. Ce sera à moi d’en profiter. Le scénario de la course ? A six mois du Tour, je ne me pose pas ce genre de question. Vous pourrez me poser la question trois jours avant le Tour, mais là, je n’ai pas assez étudié le parcours. De toute façon ce sera toujours pareil, ça va monter en pression au fur et à mesure. Au début il y aura des étapes un peu tronquées : très dures sur le papier mais où il ne se passera pas forcément grand-chose », avoue Thibaut Pinot.

Articles liés