Accès direct au contenu

  1. 14h35 Tour de France : Alaphilippe, toutes les explications sur son forfait
  2. 14h30 Transferts : PSG, Barcelone… Voilà les cinq options d’Ousmane Dembélé sur ce mercato
  3. 14h15 Benzema, Tchouaméni... Accusée de racisme, la presse espagnole se fait fracasser
  4. 14h10 Transferts - OM : C'est confirmé, Longoria tente un coup XXL sur le mercato
  5. 14h00 Mercato : Après Gareth Bale, ces stars sont aussi attendues aux Etats-Unis
Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : Ce coup de gueule sur le comportement de Sagan !

Le sprint de la 11e étape du Tour de France ne s'est pas disputé à la régulière selon les commissaires. Peter Sagan a été déclassé pour un coup d'épaule sur Van Aert. Et le Belge n'a pas manqué d'exprimer sa frustration.

C'était le sprint le plus serré de ce Tour de France. A Poitiers, quatre coureurs sont arrivés sur la même ligne. Départagé à la photo-finish, Caleb Ewan s'est finalement imposé devant Sagan, Bennett et Van Aert. Du moins, dans un premier temps. Quelques mètres plus tôt, Sagan a dû se faufiler entre les barrières et Van Aert. Pour passer, le triple champion du monde a donné un coup d'épaule au sprinteur belge, ce qui a valu son déclassement à la 85e place. « Que puis-je expliquer ? Je me suis trouvé sur le côté droit de la route, j'ai vu un petit espace et j'ai essayé de passer. C'est tout. Je ne pensais pas que le mouvement était si dangereux. J'avais de la vitesse et je voulais passer », a réagi le Slovaque dans des propos relayés par la RTBF.

« J'ai été tellement choqué quand Sagan m'a écarté»

Alors que Van Aert semblait en mesure de s'imposer, ce contact a mis fin à ses chances. A peine la ligne franchie, le coureur de Jumbo-Visma a lancé un doigt d'honneur vers Sagan. Un geste déplacé sanctionné par une amende. Le Belge est ensuite revenu sur ce sprint. « J'aurais certainement pu gagner, mais on ne tire pas toujours le gros lot. J'ai été tellement choqué quand Sagan m'a écarté que j'ai perdu mon élan. Je ne pense pas que le désir de Sagan de créer de l'espace de cette façon ait quoi que ce soit à voir avec le sprint. S'ils ne le disqualifient pas, je pense qu'ils ne suivraient pas les règles. Lui ai-je parlé ? J'ai essayé, oui », a expliqué Van Aert, dans des propos rapportés par la RTBF.Un geste dangereux. D'autant que Fabio Jakobsen est resté deux jours dans le coma et reçu 130 points de suture au visage après avoir été victime d'un tel geste au Tour de Pologne, il y a un mois seulement.

Articles liés