Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : Alaphilippe relativise après une journée compliquée...

Julian Alaphilippe est revenu sur cette septième étape marquée par le gros rythme imposé par les Bora-Hansgrohe, équipe de Peter Sagan.

Ce devait être une étape tranquille, promise aux sprinteurs juste avant d’aborder les Pyrénées. C’était sans compter les Bora-Hansgrohe qui ont imprimé un rythme effréné tout au long de la course. Piégés, de nombreux sprinteurs n’ont pas pu se mêler à la lutte pour la victoire finale. Les favoris à l’instar de Thibaut Pinot, Primoz Roglic, Egan Bernal sont restés attentifs et ont fait l’effort pour rester en tête du peloton. Julian Alaphilippe s'est lui aussi maintenu en tête de course, même si plusieurs de ses coéquipiers ont été piégés dans une bordure. Le coureur de la Deceuninck Quick-Step est revenu sur cette étape compliquée.

« Ce n’est pas une super journée pour mon équipe, mais personnellement je me sens bien »

« J’ai rarement fait ce genre de journée. C’était vraiment à bloc du kilomètre 0 jusqu’à l’arrivée. Malheureusement, on a perdu une grande partie de l’équipe en début de course. Après je suis resté concentré devant et j’ai essayé de faire le sprint. L’équipe Bora avait bien préparé son coup, on savait que ça allait être un départ difficile avec du vent. Fallait être devant, mais ils ont fait un effort collectif très violent. C’est malheureux pour nous. Ce n’est pas une super journée pour mon équipe, mais personnellement je me sens bien. Les Pyrénées ? On verra bien » a déclaré Julian Alaphilippe dans un entretien accordé à France TV Sport.

Articles liés