Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : Sagan avoue avoir eu des problèmes...

À l’issue de la 7e étape du Tour de France qui reliait Millau à Lavaur, Peter Sagan a récupéré le maillot vert à la conclusion d’un plan... presque parfait.

L’étape d’aujourd’hui était vouée aux sprinteurs, la Bora-Hansgroe en a décidé autrement ! Dès les premiers kilomètres, les coéquipiers du Slovaque Peter Sagan ont pris les choses en main et ont mené le peloton. Un coup similaire à celui qui avait coûté beaucoup de temps à de nombreux favoris du Tour de France l’an dernier, et qui a cette fois-ci coûté cher aux sprinteurs de la Grande Boucle. Tous, sauf Peter Sagan évidemment, et Bryan Coquard, le sprinteur de l’équipe B&B Hotels-Vital concepts. Malgré la présence de ces deux spécialistes du finish, c’est le Belge Wout Van Aert qui s’est imposé à Lavaur, remportant ainsi sa deuxième étape cette année.

« Au sprint, je n'ai pas eu chance car j'ai eu un problème mécanique »

Mais alors, comment expliquer que dans des conditions aussi favorables, Peter Sagan n’ait pu remporter cette étape ? Le triple champion du monde est revenu sur l’étape au micro de France Télévisions : « On avait décidé de tenter le coup de la bordure, alors que les directeurs sportifs ne voulaient pas forcément, et aujourd'hui ils sont très contents de ce qu'on a réalisé. Au sprint, je n'ai pas eu chance car j'ai eu un problème mécanique, j'ai frotté contre quelqu'un et la chaîne est sortie. J'ai eu beaucoup de chance de ne pas tomber car j'ai pédalé deux fois dans le vide » Un problème de dérailleur dont a aussi été victime Bryan Coquard. Au final, pas de casse pour Peter Sagan qui s’empare du maillot vert avec 9 points d’avance sur Sam Bennett, piégé par le coup de bordure.

Articles liés