Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : Le patron de Thibaut Pinot annonce la couleur pour la prochaine édition !

Manager de la formation Groupama-FDJ, Marc Madiot est revenu sur le Tour de France de Thibaut Pinot et se projette déjà sur la prochaine édition.

Le Tour de France 2020 s’est finalement terminé dès la première étape pour Thibaut Pinot. Victime d’une chute sur les routes de Nice, le coureur de la Groupama-FDJ a souffert d’hématomes et d’une inflammation du sacrum sans fracture. Malgré des douleurs vives, Thibaut Pinot a réussi a terminé la course et à arriver sur les Champs-Elysées, mais loin derrière le vainqueur Tadej Pogacar (29 ème à presque 2H du Slovène). Durant le Tour de France, le Français avait du mal à cacher sa déception et s’interrogeait sur la suite de sa carrière : « Aujourd'hui, c'est peut-être un tournant dans ma carrière, poursuit Thibaut Pinot. C'est trop d'échecs pour moi. J'ai toujours dit que le vélo, c'était se battre, prendre du plaisir, gagner des courses. Il y a trop d'échecs pour moi en ce moment. »

« Je pense qu'on sera là pour le classement général l'an prochain »

Malgré les déclarations de Thibaut Pinot, Marc Madiot pense que son coureur peut remporter le Tour de France l’année prochaine. Le manager de la Groupama-FDJ a néanmoins admis que le parcours sera déterminant : « Il ne faut pas tout zapper d'un seul coup : dix jours avant le début du Tour, Thibaut finit 2e du Dauphiné. Il avait fait des bonnes choses en Occitanie, un bon Paris-Nice en début d'année. On ne devient pas mauvais pour le classement général du jour au lendemain. Je pense qu'on sera là pour le classement général l'an prochain (…) On va déjà débriefer celui-là, puis on va attendre le parcours de celui de l'année prochaine. On se projettera un peu plus à ce moment-là sur les objectifs qu'on aura. Mais on abordera peut-être le Tour un peu différemment : il y aura peut-être de la place pour le sprinteur numéro 1 de la maison. Tout dépendra du parcours. Cette année, la question ne se posait pas, c'était destiné aux grimpeurs. L'an prochain, on aura peut-être un Tour un peu moins montagneux, et peut-être des chronos individuels et par équipes qui feront qu'on sera contraints de revoir notre copie » a déclaré Marc Madiot dans des propos rapportés par Eurosport.

Articles liés