Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Quand Bradley Wiggins regrette le retrait de Sky !

Il y a une semaine, Sky annonçait la fin de son partenariat avec l’équipe de Chris Froome. La fin d’une époque si l’on croit le vainqueur du Tour de France 2012, Bradley Wiggins.

« Nous étions venus dans le cyclisme avec l’intention d’utiliser les succès de l’élite pour inspirer le plus grand monde à tous les niveaux. Après une décennie d’investissements, je ne pourrais pas être plus fier de ce que nous avons accompli avec Sky et notre long partenariat avec la Fédération anglaise. Mais 2019 est le bon moment pour nous alors que nous ouvrons un nouveau chapitre et que nous souhaitons nous focaliser sur différentes initiatives incluant les campagnes de sauvetage des océans ». Il y a une semaine, par l’intermédiaire de son chef exécutif Jeremy Darroch, la Team Sky annoncé que son principal sponsor mettrait fin à sa participation dans le monde du cyclisme, et ce dès la fin de l’année 2019. Un véritable séisme tant Sky a dominé la dernière décennie, avec notamment six victoires sur le Tour de France. Premier vainqueur de la grande boucle (2012) avec la formation britannique, Bradley Wiggins est à son tour revenu sur le retrait de son ancien sponsor.

C’est la fin d’une époque. Je ne pense pas qu’ils obtiennent un sponsor unique comme Sky

« L’argent qu’ils ont investi (le Groupe Sky) au cours des 10 dernières années est vraiment incroyable. Un bon timing avec une génération de coureurs avec Dave Brailsford, de ce qu’il voulait faire, je pense que nous ne le reverrons peut-être jamais. C’est la fin d’une époque. Je ne pense pas qu’ils obtiennent un sponsor unique comme Sky, une société britannique basée à Londres, de cette taille et qui a fait beaucoup pour le cyclisme. Le remplacer pour continuer à couvrir la masse salariale et le budget des prochaines années sera une tâche ardue » , a-t-il expliqué sur les ondes de Talk Sport.

Articles liés