Accès direct au contenu

Omnisport - Cyclisme

Cyclisme : Marc Madiot pousse un coup de gueule sur l’arrêt du Giro !

Depuis quelques jours, plusieurs voix demandent l’arrêt pur et simple du Tour d’Italie à cause de l’évolution de la crise sanitaire de Covid 19. Le manager de Groupama-FDJ, Marc Madiot, ne l’entend pas de cette oreille.

Lundi dernier, deux équipes (Jumbo-Visma et Michelton Scott) quittaient les routes du Tour d’Italie après avoir déclaré des cas positifs au Coronavirus. Plusieurs coureurs renommés ont également été priés de quitter le Giro, comme l’Australien Michael Matthews. Au vue de la tournure des événements et alors que le Giro se termine le dimanche 25 octobre, de plus en plus de coureurs craignent pour leur sécurité. Une équipe, Education First, a même écrit un lettre demandant l’arrêt de la course transalpine dans deux jours. Requête refusée. Mais alors que beaucoup d’observateurs s’interrogent, Marc Madiot, lui, compte bien aller jusqu’au bout.

« Tout ce qu’on raconte là, pour moi, ce sont des balivernes »

Sur la chaîne l’Équipe, Marc Madiot a expliqué que les coureurs étaient mieux protégés sur la course qu’en-dehors. « À partir du moment où l’on est dans une bulle sur le Giro, que l’on fait des tests, on est mieux protégé que quand on est à la maison. Quand j’ai terminé le Tour de France et que j’ai repris une vie normale en sortant comme tout citoyen, j’étais plus en danger. J’étais plus en danger en allant acheter du pain ou en croisant mon voisin ! Tout ce qu’on raconte là, pour moi, ce sont des balivernes. On est mieux protégé quand on est coureur ou membre d'encadrement d’une équipe ». Son sprinter, Arnaud Démarea déjà gagné 4 étapes sur le Tour d’Italie.

Articles liés