Cyclisme
Cyclisme : Alaphilippe reçoit un énorme coup de pression
Thibault Morlain

N’ayant pas été appelé pour disputer le Tour de France, Julian Alaphilippe s’est finalement fixé d’autres objectifs pour la fin de la saison. Alors que le Français rêve de remporter un troisième titre de champion du monde, il ambitionne également de lever les bras en vainqueur sur le Tour de Lombardie. Mais avant cela, Alaphilippe sera au départ de la Vuelta. Et la Quick-Step Alpha Vinyl lui met clairement la pression pour le Tour d’Espagne. 

La saison 2022 de Julian Alaphilippe pourrait bien ne commencer finalement que maintenant. En effet, le Français a vécu des derniers mois très compliqués entre sa grosse chute à Liège-Bastogne-Liège, sa non-sélection au Tour de France et son test positif au Covid-19 qui a retardé son retour à la compétition ces dernières semaines. Mais voilà que le double champion du monde a bien repris la course, il était ainsi présent au Tour de l’Ain. De quoi permettre au coureur de la Quick-Step Alpha Vinyl de se préparer pour ses gros objectifs de la fin de saison. Pour le compagnon de Marion Rousse, l’idée sera d’aller chercher un nouveau maillot arc-en-ciel de champion du monde, remporter le Tour de Lombardie et avant cela, briller sur le Tour d’Espagne, qui partira le 19 août prochain d’Utrecht aux Pays-Bas.  

Objectif Tour d’Espagne

Dernièrement, Julian Alaphilippe avait d’ailleurs annoncé la couleur pour le Tour d’Espagne. En effet, le coureur de la Quick-Step Alpha Vinyl avait expliqué : « Nous allons débarquer à Utrecht avec l'intention de remporter des victoires d'étape et de viser un bon classement final avec Remco Evenepoel. Toute l'équipe est construite autour de ces deux objectifs. Tout ne sera donc pas centré autour de moi, ce qui me convient car ça me soulage de la pression ». 

« J’attends quelque chose de lui lors du Tour d’Espagne »

Et pour ce Tour d’Espagne, Julian Alaphilippe aura intérêt à briller. Ce n’est autre que Patrice Lefévère, le patron de la Quick-Step Alpha Vinyl qui le dit. En effet, à l’occasion d’un entretien accordé à De Morgen, il a clairement mis la pression sur Alaphilippe pour cette Vuelta, lâchant : « Il a rencontré beaucoup de difficulté cette saison. Cela n’a pas été une saison facile pour lui. C'était aussi difficile pour moi, son patron. Je vais toujours défendre mes coureurs, mais c’est un peu plus facile avec quelqu’un qui gagne 70 000€ que quand cela concerne un montant avec 6 zéros. Donc j’attends quelque chose de lui lors du Tour d’Espagne et pas seulement en étant au service d’Evenepoel ». Alaphilippe est prévenu…

Alaphilippe de retour en forme ? 

Si Julian Alaphilippe veut répondre à ces attentes sur le Tour d’Espagne, il devra être en forme. Et sur le Tour de l’Ain, il a visiblement retrouvé des sensations. En effet, le double champion du monde avait pu expliquer : « J’avais envie de me faire plaisir et de faire des efforts sans trop calculer, et c’est ce que j’ai fait. Je venais pour ça. Je savais qu’il y avait de grandes chances que ça me lâche dans le final, comme hier. Ça a été le cas mais je n’ai pas de regrets . (…) C’est un très bon bilan. J’étais content d’être de retour sur les routes du Tour de l’Ain. Ça me rappelle de bons souvenirs après quelques semaines compliquées pour moi. J’ai pris beaucoup de plaisir pendant trois jours. J’ai souffert aussi mais c’était le but ». 

Articles liés