Cyclisme
Cyclisme : Les grandes annonces du clan Alaphilippe

Depuis le début de l’année 2022, Julian Alaphilippe a enchainé les galères et les gros pépins. De quoi plomber les différents plans du double champion du monde. Mais la saison n’est pas encore terminée. Alors que le coureur de la Quick-Step Alpha Vinyl s’apprête à disputer le Tour de l’Ain, il a encore certains objectifs. Son entraîneur et cousin en a d’ailleurs dit plus sur les prochains rendez-vous d’Alaphilippe, qui doit encore retrouver 100% de ses capacités.

Décidément, Julian Alaphilippe vit une année 2022 dès plus compliquées. Fort de son deuxième titre de champion du monde, le Français arrivait pour cette nouvelle saison avec plein d’ambitions. Mais cela a été difficile pour le coureur de la Quick-Step Alpha Vinyl. Après avoir longtemps cherché sa première victoire, il a ensuite connu une terrible chute sur Liège-Bastogne-Liège. Alors qu’on a craint le pire pour Julian Alaphilippe, il s’est finalement lancé dans un contre-la-montre pour disputer le Tour de France. Finalement, son équipe n’a pas voulu le sélectionner étant donné qu’il n’était pas à 100%. Alaphilippe s’est alors fixé d’autres objectifs avec le Tour d’Espagne et les Championnats du monde en ligne de mire. Le compagne de Marion Rousse s’est alors dernièrement sur le Tour de Wallonie, qu’il a toutefois dû quitter en raison d’un test positif au Covid-19.

« C’est clairement une saison pourrie »

Désormais négatif, Julian Alaphilippe peut reprendre la compétition. Il s’apprête d’ailleurs à disputer le Tour de l’Ain. Pour autant, le Français garde quelques séquelles de ce Covid. « Là, les symptômes sont partis, mais je sens qu'il y a encore un peu de fatigue. Les derniers jours à l'entraînement n'étaient pas incroyables », expliquait-il dernièrement. Ce mardi, pour L’Equipe, c’est Franck Alaphilippe, cousin et entraîneur de Julian, qui s’est confié sur l’état de santé du double champion du monde, lâchant : « Ce virus l’a bien touché. Certains ne le sentent presque pas, mais Julian a vraiment eu plusieurs jours compliqués. Il a posé le vélo pendant quasiment une semaine. (…) C’est clairement une saison pourrie jusque-là, faut pas se le cacher ».

« Ça laissera toujours des traces une chute comme celle-là »

Pas encore remis physiquement, Julian Alaphilippe pourrait aussi être diminué mentalement. En effet, suite à sa terrible chute sur Liège-Bastogne-Liège, il pourrait garder quelques appréhensions. A ce sujet, Franck Alaphilippe a alors expliqué : « On a forcément eu peur. Il ne parle quasiment plus des séquelles physiques ce qui est plutôt bon signe. Après, mentalement, ça laissera toujours des traces une chute comme celle-là. Mais Julian est incroyable fort dans la tête, il s’est tout de suite fixé des objectifs à chaque coup dur pour avant. (…) A chaque fois, il faut reconstruire un plan d’entraînement. Là on s’adaptera après le Tour de l’Ain, on fera en fonction de ses sensations. En temps normal, on se pose pas ce genre de questions, on suit le plan ».

« Monter en puissance pour arriver à 100% vers la fin du Tour d’Espagne »

Et pour Julian Alaphilippe, les nouveaux objectifs sont très clairs : retrouver la forme sur le Tour d’Espagne avant de s’aligner sur les Mondiaux et rêver d’un troisième sacre consécutif. « Il est frais physiquement et mentalement ? On espère que ce sera un avantage. L’idée, c’est de monter en puissance pour arriver à 100% vers la fin du Tour d’Espagne et être prêt pour les Championnats du monde et le Lombardie », a expliqué le cousin et entraîneur d’Alaphilippe.

Articles liés