Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Alaphilippe était prêt à un incroyable sacrifice aux Championnats du monde !

Bien qu'il ait conservé son maillot arc-en-ciel, pendant la course, Julian Alaphilippe a clairement envisagé de se mettre au service de Florian Sénéchal.

Dimanche, Julian Alaphilippe a réussi l'exploit unique dans le cyclisme français de conserver son titre de Champion du monde. Pour la seconde année de suite, le coureur de la Deceuninck-Quick Step étrennera donc le maillot arc-en-ciel. Et pourtant, c'était loin d'être gagné. Et pour cause, le profil du parcours ne semblait pas parfaitement convenir à ses qualités de puncheur et alors qu'il était présent dans le groupe des favoris à une vingtaine de kilomètres, Julian Alaphilippe a envisagé une stratégie bien différente que son attaque décisive à 17km de l'arrivée. 

Alaphilippe était prêt à se mettre au service de Sénéchal

En effet, ces derniers jours, Thomas Voeckler, sélectionneur de l’équipe de France, révélait que Julian Alaphilippe s'était porté à ses côté pendant la course afin de lui demander s'il devait se mettre au service de Florian Sénéchal, le Français le plus rapide au sprint, en cas d'arrivée groupée. « Je n'en revenais pas, c'est le champion du monde en titre, il est dans un groupe d'échappés avec 17 mecs et il me pose cette question ! », s'exclamait Thomas Voeckler, bluffé par l'altruisme de son leader. Et Julian Alaphilippe confirme avoir songé à cette stratégie. « Bien sûr, mais tout le monde... On savait que Florian était notre sprinteur numéro 1 et moi j'étais là pour foutre le bordel, pour tenter ma chance, essayer d'aller gagner. Mais si ça n'avait pas marché, j'aurais été très content de faire le boulot pour lui. C'était parfait », assure le double champion du monde dans les colonnes de L'Equipe.

Articles liés