Accès direct au contenu

Basket

Patrice Bégay (Bpifrance) : «La JL Bourg propose bien plus que du basket»

A l’initiative de la JL Bourg Basket, 400 chefs d’entreprise ont pu échanger autour des thématiques du leadership et de l’innovation. Des sujets pour lesquels Patrice Bégay, directeur communication et exécutif Bpifrance, est intervenu. Audace, rapidité, French Fab, collectif, dynamise : il nous évoque tous ces ingrédients qui boostent le monde de l’entreprise comme celui du sport.

On reconnaît un club sportif en excellente santé aux initiatives qu'il entreprend et au spectacle qu'il propose. Avec la JL Bourg Basket, on est servi ! « Ce club a compris beaucoup de choses, tranche Patrice Bégay, directeur communication et exécutif Bpifrance, invité aux 'rencontres du leadership et de l'innovation', proposées par l'actuel 7e de Pro A. C'est un club très innovant qui a su fédérer son écosystème, faire preuve d'ouverture et qui sait surtout se renouveler. C'est l'un des principes même de l'innovation, sujet passionnant qui a pu être abordé devant 400 chefs d'entreprises présents et impliqués. J'ai d'ailleurs été ravi de pouvoir répondre à de nombreuses questions et d'être aux côtés de mes amis, Alain Bernard, double champion olympique sur 100 m nage libre mais aussi Luigi Boggione, dirigeant d'Akka. Innover, c'est aller de l'avant. Mais c'est aussi aller vite. Se remettre en question et vivre dans cette accélération permanente que nous connaissons tous, dans le monde de l'entreprise comme celui des médias, du sport et de la société en général. Innover, c'est bouleverser ses habitudes. L'innovation, elle vient des régions, des territoires. Mais elle se poursuit aussi en dehors de nos frontières, c'est d'ailleurs l'objet de notre dernière campagne autour de l'export, avec ce message clin d'œil qui plaît beaucoup : 'Allez vous faire voir ailleurs'. L'innovation, c'est le dynamisme à la Française. Et pour tous, c'est une nécessité ».

Patrice Bégay, ici aux côtés de l'ancien champion de natation, Alain Bernard

« Croiser notre réseau avec celui de Bpifrance ne peut être qu’une bonne chose »

Comme celui de l'entreprise, le monde du sport connaît parfaitement cette nécessaire innovation et ce besoin de renouvellement, présent à chaque saison. C'est presque devenu un leitmotiv pour le club de la JL Bourg Basket, pionnier en matière de propositions nouvelles : « C'est un club qui propose bien plus que du basket et c'est ce qui nous permet de renouveler avec le plus grand plaisir notre partenariat, analyse Patrice Bégay. Julien Desbottes, Fabrice Paquelet, Frédéric Sarre et toutes leurs équipes ont compris qu'il fallait proposer autre chose qu'un simple match. Plus qu'une démarche, c'est devenu leur état d'esprit ». « Je dirai même que c'est dans notre ADN, rebondit Julien Desbottes, président du club. On ne propose plus un simple match mais une soirée complète, pour tous. On n'oublie pas les familles, les enfants, qui ont des attentes parfois différentes de celles du supporter. Pour les chefs d'entreprises, on se doit d'aller au-delà d'une simple offre de visibilité. Cela fait partie de notre développement. Et dans notre recherche d'indépendance, pour pérenniser le club, on se dit que croiser notre réseau avec celui de Bpifrance ne peut être qu'une bonne chose. Nous ne comptons pas moins de 265 entreprises dans notre réseau BB Plus, Bourg Basket Plus. Le réseau de Bpifrance Excellence va nous permettre d'accroître notre taux de succès pour convaincre de nouveaux partenaires de nous rejoindre ».


Luigi Boggione, dirigeant de l'entreprise Akka, a parfaitement évoqué les qualités et le potentiel de la French Fab, la nouvelle industrie française

« Être armé pour les défis de demain »

Dotée d’une salle parmi les plus modernes de France depuis 4 ans, l’écurie burgienne a su bâtir une véritable dynamique et prendre des initiatives importantes, comme cette politique de formation incarnée par « l’école des meneurs ». « C’est un contre-pied à ce qui se pratique depuis des années dans le monde du basket quand on parle de formation, explique Julian Desbottes. On veut arrêter avec le ‘toujours plus grand, toujours plus fort’ et tous les critères discriminants que véhiculent cette politique. On veut arrêter de travailler uniquement sur la taille et s’intéresser à l’ensemble de l’univers du sportif. Dans notre école, on pense au joueur, à ce qui l’entoure, à sa préparation mentale et à toute l’approche extra sportive qui peut lui permettre de grandir et d’atteindre la performance ».

« Cette école des meneurs est totalement en accord avec la philosophie de Bpifrance, appuie Patrice Bégay. Ce projet, comme ces valeurs, sont à l’image de ce club très bien structuré. Ils ont compris que seul on va plus vite et qu’ensemble on va plus loin. Cet accompagnement, c’est l’ambition portée par toutes les équipes de Bpifrance. C’est indispensable pour être mieux armé face aux défis de demain »

Récompensé par le Grand Prix Top Com au début du mois de mars, Bpifrance poursuit son inlassable travail auprès des entreprises et du monde sportif. Le très attendu « Bpifrance Inno Generation 2018 » est déjà lancé et aura lieu le 11 octobre prochain, à l’AccorHôtel Arena. Il s’agit du plus grand rassemblement d’entrepreneurs en Europe (37 000 personnes en 2017). Avant cela, les équipes de Patrice Bégay participeront du 27 au 30 mars, au Parc des Expositions de Villepinte, à « Global Industrie ». Pensé et organisé par GL Events et son président et entrepreneur, Olivier Ginon (actionnaire du LOU, en Top 14), l’événement rassemblera plusieurs milliers de visiteurs.