NBA : «Un cadeau et une malédiction», il balance sur LeBron James
Passionné de football depuis le plus jeune âge, devenir journaliste sportif est rapidement devenu une évidence pour Hugo. Il se découvrira plus tard un amour pour la NBA, avant d’explorer d’autres horizons comme ceux de la Formule 1 et de la NFL.

S’il est aujourd’hui le meilleur marqueur de l’histoire de la NBA et incontestablement un des meilleurs joueurs de l’histoire, ce n’est pas toujours facile d’évoluer aux côtés de LeBron James. J.R. Smith en a fait l’expérience entre 2014 et 2018 chez les Cavaliers et pour l’ancien arrière, jouer dans la même équipe que le King est comme « un cadeau et une malédiction ».

Considéré par certains comme un des meilleurs joueurs de l’histoire au même titre que Michael JordanLeBron James s’est en plus offert récemment le record du meilleur marqueur de l’histoire de la NBA. Médiatisé depuis son plus jeune âge, le King semble hermétique à la pression, mais ce n’est pas forcément le cas pour les joueurs qui évoluent à ses côtés. Car peu importe où il joue, les attentes sont toujours les mêmes : la victoire.

« Jouer avec LeBron est à la fois un cadeau et une malédiction »

« Honnêtement, jouer avec LeBron est à la fois un cadeau et une malédiction », estime J.R. Smith, comme il l’a confié sur le plateau de Game Theory avec Bomani Jones. « J'adore LeBron jusqu’à la mort et j’adorais jouer dans son équipe parce que je suis bien meilleur sous la pression. Mais je sais que beaucoup n’aiment pas ça parce que ça peut aller dans les deux sens », a-t-il ajouté, lui qui a joué pendant quatre ans avec LeBron James aux Cavaliers, entre 2014 et 2018.

« C’est vraiment dur »

« Et je pense que pour beaucoup de gars, c’est vraiment dur, surtout à ce jour avec les réseaux sociaux (...) Quand tu joues dans son équipe, même s’ils sont douzièmes ou treizièmes, c’est quand même l’équipe la plus médiatisée », a poursuivi J.R. Smith, avant d’ajouter : « Ça sera toujours la faute de son supporting cast (...) Si tu n’es pas fait pour ça, ça va te manger tout cru. »

Articles liés