NBA
NBA : Vers un trade record bouclé par le Jazz pour Rudy Gobert ?
Jules Kutos-Bertin

Annoncé sur le départ du Jazz, Rudy Gobert n’a pas encore quitté la franchise de l’Utah. Malgré l’intérêt prononcé des Chicago Bulls, le pivot français patiente toujours, puisque ses dirigeants ne comptent pas le brader et attendraient une « offre majeure ». Gobzilla va donc devoir patienter avant d’en savoir plus sur son avenir.

C’est une certitude, Rudy Gobert sera l’une des attractions de l’été. Après sept saisons passées avec le Jazz, le pivot français pourrait, pour la première fois de sa carrière, changer de franchise NBA. A la quête d’un titre depuis son arrivée dans la plus grande ligue du monde, Rudy Gobert continue de galérer. Pire, Utah n’a même pas passé le premier tour des playoffs cette saison face à des Mavericks privés de Luka Doncic pendant près de la moitié de la série ; le revers de trop. Après l’élimination du Jazz, Rudy Gobert se confiait sur son avenir, sans vraiment prendre position : « Quand je suis arrivé il y a 9 ans, je voulais gagner un titre, ça n’a pas changé. Je veux encore gagner, mais certaines choses ne dépendent pas de moi. Je ferai tout pour être le meilleur possible sur le parquet, et jouer pour gagner. Je ne peux pas contrôler le reste ». Même s’il a passé la Draft NBA sans changer de franchise, Rudy Gobert a encore la possibilité d’aller voir ailleurs. D’après les informations de Jake Fischer, journaliste pour Bleacher Report, les Chicago Bulls font partie des équipes intéressées : « Les Bulls restent déterminés à l’idée de trouver le pilier optimal du frontcourt à associer à LaVine et DeRozan. Chicago continue de prospecter le marché pour le pivot et double All-Star Nikola Vucevic, indiquent des sources. L’équipe a fait part d’un intérêt pour Rudy Gobert, mais elle ne semble pas vouloir inclure Patrick Williams aux côtés de Vucevic dans un package pour Gobert, rapportent des sources à B/R ». 

Le Jazz veut une «offre majeure» pour laisser filer Rudy Gobert

Mais le Jazz n’a pas prévu de s’en séparer aussi facilement. Avec ses trois titres de meilleur défenseur de la saison régulière, Rudy Gobert est un prospect très recherché en NBA. Et la franchise de l’Utah le sait pertinemment. A en croire les informations de The Athletic, le Jazz aurait bel et bien discuté avec plusieurs équipes d’un échange, mais rien n’a encore abouti. Concrètement, Utah ne bradera pas son pivot et attendrait même une « offre majeure » pour s’en séparer cet été. Avec son contrat à 205M$ (194M€) sur cinq ans, Rudy Gobert ne sera pas l’échange le plus simple à réaliser, surtout que des joueurs dans son profil se retrouveront free-agent dans peu de temps. Alors qu’il aura 30 ans le 26 juin prochain, le vice-champion olympique est à un tournant de sa carrière. S’il veut terminer son aventure en NBA avec au moins une bague de champion, cela passera sûrement par un départ du Jazz. Avant de disputer l’Euro avec les Bleus, Rudy Gobert va passer des nuits agitées, en attendant de savoir ce qu’il adviendra de son avenir. Gobzilla est prévenu…

Articles liés