NBA
Après son trade, Rudy Gobert met les points sur les i

Tradé du Jazz aux Minnesota Timberwolves vendredi dernier, Rudy Gobert en a surpris plus d’un ! Dans une interview consacrée à L’Equipe, le pivot français est revenu pour la première fois sur sa décision. Un choix mûrement réfléchi et surtout un joueur heureux et plein d’ambition pour ce nouveau challenge.

La nouvelle est tombée dans la soirée de vendredi en France. Et quelle nouvelle. Le pivot français du Jazz Rudy Gobert a été tradé aux Minnesota Timberwolves ! Déjà assurément l’un des plus gros mouvements de cet intersaison en NBA. Mais ce trade n’arrive pas par hasard. Après une nouvelle saison plutôt frustrante pour Utah avec une élimination dès le premier tour des Play-offs face aux Dallas Mavericks, les choses allaient inévitablement changer à Salt Lake City. Puis, il y a l’utilisation de Rudy Gobert qui était fortement critiquée par les observateurs. Et c’est donc le tricolore de 2m16 qui a changé d’air en étant envoyé dans le Minnesota. Un échange surprenant pour beaucoup, mais parfaitement réfléchi du côté du trentenaire.

« Le titre, c'est l'objectif »

Pour Rudy Gobert, c’était clair : trade oui, mais dans une franchise armée pour aller au bout, gagner le titre ! Il a ainsi expliqué pour L'Equipe ce lundi : « Je savais que j'allais tomber dans une équipe qui aurait les armes pour jouer à très haut niveau. Je suis dans mes meilleures années de basketteur, je n'allais pas renforcer des équipes qui veulent reconstruire. […] le titre, c’est l’objectif ». Pas le temps donc pour Gobert d’aider des « petites franchises ». Et les Timberwolves ont convaincu le pivot. Il faut dire que, malgré son image de « looser » quand on regarde l’histoire de la franchise, Minnesota a réussi à sortir la tête de l’eau et fait partie aujourd’hui des franchises les plus excitantes pour l’avenir !

La pièce manquante ?

Auteurs d’une saison 2021-2022 pleine de promesses, les Timberwolves se sont malheureusement arrêtés au 1er tour des Play-offs face aux Memphis Grizzlies de Ja Morant. Mais les fans ont pu enfin ressentir de l’excitation en regardant leur équipe jouer, de l’espoir pour le futur, sentiments qu’ils n’avaient pas ressentis depuis longtemps. Avec leur prodige Anthony Edwards, D’Angelo Russell à la mène ou encore Karl-Anthony Towns, il ne manque pas grand-chose à Minnesota sur le papier pour jouer un vrai rôle dans la course au titre. Et si ce « pas grand-chose » se nommait Rudy Gobert ? En tout cas, le principal intéressé est emballé par cette idée : « C'est encore plus motivant. Je vais arriver et tout faire pour aider cette franchise à aller où elle veut. (…) Je veux emmener cette équipe en haut ». Avec KAT, ils formeront l’une des raquettes les plus terrifiantes de la ligue. Une association qui promet pour Gobert : « KAT a encore de la marge de progression, il va gagner en maturité. Nous allons rendre cette équipe meilleure, KAT meilleur ». En tout cas une chose est sûre, Rudy Gobert sait ce qu’il veut : « L'objectif ce n'est pas seulement de jouer les play-offs, c'est d'être un candidat au trophée. Je n'y vais pas pour prendre la température ». Rendez-vous donc la saison prochaine dans le Minnesota…

Articles liés