NBA
Après les JO, Fournier a voulu prendre une décision tonitruante

En plein Eurobasket, Evan Fournier s’est prêté au jeu de l’entretien croisé avec Vincent Collet, son sélectionneur. Le joueur des New York Knicks est notamment revenu sur son absence aux Jeux Olympiques 2016 et révèle avoir pensé à tirer un trait sur l’équipe de France à cet instant de sa carrière.

Depuis le départ à la retraite de Tony Parker, c’est une nouvelle génération qui a pris les reines de l’équipe de France. Toujours emmenés par Nicolas Batum et Nando De Colo, les Bleus sont désormais encadrés par Evan Fournier et Rudy Gobert. Et cet été, en l’absence des deux premiers, c’est les deux derniers qui doivent porter cette équipe de France. Pourtant, Evan Fournier aurait pu connaître une trajectoire bien différente avec les Bleus

Fournier a manqué les JO 2016

En 2016, alors qu’Evan Fournier commence à prendre de plus en plus d’importance au Orlando Magic et en NBA en général, Vincent Collet décide de ne pas le sélectionner pour les Jeux Olympiques de Rio. Trois ans après avoir manqué l’Euro remporté par les Bleus, c’est une nouvelle désillusion pour Evan Fournier. Surtout que les hommes de Vincent Collet ne passeront pas les quarts de finale, humiliés par l’Espagne. Six années plus tard, le sélectionneur français est conscient de son erreur et s’en excuse encore.

« C'était une connerie »

« C'est l'erreur de ma carrière. Je l'ai fait en mon âme et conscience à l'époque. Les gens ne s'imaginent pas à quel point on se triture les méninges avant une telle décision. Mais c'était une connerie, encore plus quand on voit comment Tony nous était revenu. Malheureusement, je peux m'excuser, mais cela ne changera rien. Evan aurait pu peser à Rio. Si on l'avait pris, ç'aurait été à la place de Charles Kahudi. On a préservé ceux qui avaient obtenu la qualif à Manille au TQO. Or il n'y avait pas photo, pas de raison. Mais c'est facile à dire après… », reconnaît Vincent Collet dans un entretien croisé avec Evan Fournier pour le journal L’Equipe

Il a pensé à arrêter avec les Bleus

Ce moment, Evan Fournier s’en souvient forcément. Le joueur des New York Knicks a même failli tirer un trait sur les Bleus à cette période… « J'y ai pensé. Je ne me projetais pas, j'avais la rage et je ne voulais plus entendre parler des Bleus. C'était trop vif. J'ai fini ma saison et je suis parti avec ma femme dans un parc national dans l'Utah, sans téléphone, sans rien. Après, quand tu fais du camping au milieu de nulle part, tu réfléchis. J'ai essayé de me dire que ce n'était pas perso, pas parce qu'il n'aimait pas ma gueule ou qu'il pensait que j'étais un connard. La saison suivante, je lui ai passé un coup de fil avant le Championnat d’Europe », assure Fournier. Depuis, les relations entre les deux hommes se sont largement apaisées puisque Evan Fournier est le capitaine de l’équipe de France en l’absence de Nicolas Batum. En plus d’en être le leader technique…

Articles liés