Légende de la NBA, Bill Walton est décédé
Benjamin Moubèche -
Journaliste, correspondant à San Antonio (USA)
Éperdument passionné de basket, parti vivre à San Antonio pour suivre les Spurs de Victor Wembanyama après un diplôme à l'IEJ, le regard constamment fixé sur la NBA, tant sur le terrain que sur les statistiques et les contrats.

Bill Walton, légende de la NBA, est décédé ce lundi à l’âge de 71 ans. Le membre du Hall of Fame a succombé à son combat contre le cancer, entouré de sa famille. Dominant le championnat nord-américain dans les années 70 grâce à ses qualités uniques à son époque, il a remporté deux titres avec les Portland Trail Blazers et les Boston Celtics.

La NBA a annoncé le décès de Bill Walton, double champion et membre du Hall of Fame, dans un communiqué ce lundi. La légende a succombé à son combat contre le cancer à l’âge de 71 ans. Joueur unique et véritable précurseur, il était une figure importante du paysage historique de la ligue.

Une légende en avance sur son temps

Bill Walton, l’un des joueurs les plus dominants des années 70, a accumulé de nombreuses récompenses au long de sa carrière. Son palmarès inclut un titre NBA, le MVP des Finales et le MVP de la saison régulière lors de ses belles années avec les Portland Trail Blazers. L’intérieur de 2,11 m était un pivot virtuose techniquement, se démarquant notamment par ses talents de passeur. Il était un véritable précurseur du jeu moderne, à une époque où les grands comptaient principalement sur leur physique dans la peinture.

Des blessures à répétition ont empêché Walton de réaliser son plein potentiel. Néanmoins, il a conclu sa carrière de manière brillante dans un rôle secondaire avec les Boston Celtics, où il a gagné un titre en 1986 aux côtés de Larry Bird. Il convient également de mentionner ses deux titres de champion universitaire avec UCLA, où il était une véritable star. Bien qu’il soit souvent oublié dans le débat public, il est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de la NBA, et a été nommé dans le top 50 puis le top 75 de l’histoire de la ligue lors des anniversaires du championnat.

Une personnalité médiatique marquante

Après 10 ans en NBA, Bill Walton ne s’est jamais vraiment éloigné des parquets. L’ancien athlète est devenu commentateur pour ESPN, puis pour plusieurs chaînes de télévision et de radio — malgré un bégaiement prononcé dans sa jeunesse. Son fils, Luke Walton, a également joué en NBA, remportant deux titres avec les Los Angeles Lakers de Kobe Bryant en 2009 et 2010. Celui-ci a également entraîné plusieurs équipes dans la ligue, dont les Lakers de LeBron James, et est actuellement assistant aux Cleveland Cavaliers.

Adam Silver : « Bill Walton était unique en son genre »

« Bill Walton était vraiment unique en son genre », a déclaré Adam Silver, le commissioner de la NBA, dans un communiqué. « En tant que Hall of Famer, il a redéfini le poste de pivot. Ses compétences uniques ont fait de lui une force dominante à l’UCLA et l’ont conduit à devenir le MVP de l=a saison régulière et des Finales NBA, à remporter deux titres NBA et à faire partie des équipes du 50e et du 75e anniversaire de la NBA. »

« Bill a ensuite transposé son enthousiasme contagieux et son amour du jeu dans le domaine du commentaire sportif, où il a livré des commentaires perspicaces et colorés qui ont diverti des générations de fans de basket », a continué le patron de la ligue. « Mais ce dont je me souviendrai le plus à son sujet, c’est sa joie de vivre. Il était régulièrement présent lors des événements de la ligue — toujours optimiste, souriant jusqu’aux oreilles et désireux de partager sa sagesse et sa chaleur. Je chérissais notre amitié, j’enviais son énergie débordante et j’admirais le temps qu’il prenait avec chaque personne qu’il rencontrait. Membre chéri de la famille NBA depuis 50 ans, Bill manquera profondément à tous ceux qui ont appris à le connaître et à l’aimer. »

Articles liés