Accès direct au contenu

Basket

Basket - SIG Strasbourg : «Bpifrance va nous accompagner dans notre projet de grande Arena»

Bastion du basket français, la SIG Strasbourg est en train d’ouvrir l’un des plus beaux chapitres de son histoire. Hors des parquets, les dirigeants travaillent main dans la main avec Bpifrance pour la naissance de leur future Arena.

Sur le terrain, tout va bien pour la SIG. « Deuxième de Jeep Elite, deuxième de notre groupe en champions league, je peux difficilement me plaindre », sourit Martial Bellon, président de la SIG Strasbourg. Mais en dehors aussi, le club a le sourire. Les dirigeants alsaciens sont en train de voir leur rêve de grande salle se réaliser. L’enthousiasme du président de la SIG témoigne de l’importance du projet : « Nous avons un projet très important, celui de la naissance de notre Arena. Un projet financé par le club et pour lequel Bpifrance sera un partenaire de choix pour nous accompagner. Nous venons de déposer le permis de construire et les travaux devraient démarrer l’été prochain. Nous espérons une livraison pour septembre 2021. Nous serons le premier club français, en dehors du foot et du rugby, à mettre en place un tel projet. Il s’agit d’un espace immobilier avec une activité commerciale sur 6 000 m2, une partie réservée au sport et une troisième pour les rencontres économiques. Nous allons développer un espace pour les hospitalités qui permettra également de recevoir des conventions, des séminaires… Cet espace a même déjà trouvé un naming puisque ce sera le Crédit Mutuel Forum ».

« Faîtes briller mille étoiles dans nos yeux ! »

Bpifrance, la banque publique d’investissements qui soutien et accompagne de 48 clubs français de l’élite sur l’ensemble du territoire, a très logiquement reconduit son partenariat avec la SIG Strasbourg ce lundi. Elle a pu compter sur la présence de Philippe Carli, président du groupe Ebra, premier groupe de presse quotidienne régionale, qui avait fait le déplacement pour soutenir Bpifrance dans ses actions au plus près du terrain, comme les actions de Bpifrance Excellence, la French Fab, Bpifrance Inno Generation. Mais également Bernard Nicaise, directeur du réseau grand Est de Bpifrance, accompagné d'une cinquantaine de chefs d'entreprises. Il a quant à lui promu l'entreprenariat de proximité. Et pour Patrice Bégay, Directeur Communication et Exécutif Bpifrance Excellence, qui a profité de l'occasion pour saluer le travail remarquable et la co-construction avec la région Grand Est, avec la vice-présidente Lilla Merrabet (en charge de la compétitivité, innovation numérique) et Jean-Paul Omoyer (vice-président en charge des sports), c’est l’année où tout peut se passer pour les Strasbourgeois : « Cette année, le club va fêter ses 90 ans. Les voilà plus que jamais « près des étoiles ». Fidèle à leurs côtés, nous allons ensemble continuer à développer votre rôle, qui est aussi de booster économiquement la région et de réaliser ce beau projet, très ambitieux, d’une Arena. A Martial Bellon, un ami sincère, un entrepreneur exigeant, d’une grande sensibilité et un sens de l’excellence ; A Aymeric Jeanneau, l’homme de confiance, le grand joueur devenu grand entrepreneur : A Vincent Collet, le meilleur des entraîneurs, l’homme de la situation, l’homme aux 5 finales, je leur ai dit : « Faites briller mille étoiles dans nos yeux avec, enfin, cette saison, un titre de champion ! »

Une pensée pour les victimes

« J’ai toujours trouvé que c’était extrêmement audacieux de la part de Bpifrance d’avoir créé ce regroupement de clubs professionnels, issus de disciplines différentes, pour valoriser les valeurs de sport, poursuit Martial Bellon. C’est un projet auquel nous adhérons totalement car mettre en lien les valeurs de l’entreprenariat avec celles du sport, c’est exactement ce que nous faisons et ce que nous sommes. Le club de la SIG appartient à 90 entreprises donc faire partie du réseau Bpifrance trouve une certaine logique… » Mais ce collectif de bonnes volontés, réunit ce lundi à Strasbourg, n’a pas manqué d’avoir une pensée profonde pour toutes les victimes des derniers jours. « Plus que jamais, nous devons être unis. Tous », a sagement déclaré Patrice Bégay, avant une minute de silence.