Accès direct au contenu

Basket

Basket - Chorale de Roanne : «De nouveaux investisseurs vont arriver»

Leader de ProB, la Chorale de Roanne prépare déjà l’avenir. Aux côtés de Bpifrance, le club de Daniel Pérez souhaite s’installer durablement en Jeep Elite et accueillir de nouveaux investisseurs dans moins d’un an. Avec sa victoire ce vendredi contre Vichy Clermont Métropole (81-69), les sourires sont de sortie !

Depuis sa descente en ProB en 2014, la Chorale de Roanne n’a pas d’autre objectif que de retrouver l’élite du basket français. Porté par son président Daniel Pérez, le club double champion de France (1959 et 2007) voit son rêve prendre forme : « Il ne nous restait plus que deux matchs pour remplir l’objectif que l’on s’était fixé, à savoir remonter en Jeep Elite, lance Daniel Pérez. Nous sommes dans les starting-block, prêts à retrouver la première division (sourire). Financièrement aussi, tout va bien, nous sommes exactement dans les objectifs. Nous allons ainsi pouvoir changer notre structure pour devenir SASP. Ce sera à partir de mars ou avril 2020, avec pour objectif de permettre l’arrivée de nouveaux investisseurs. Ils seront d’abord Français et régionaux, mais nous sommes ouverts à toutes les propositions qui nous paraitrons cohérentes avec notre projet. L’objectif sera alors de se positionner sur les premières années autour de la 12e ou 13e place, c’est-à-dire un maintien en Jeep Elite plutôt confortable. L’ambition, pour la suite, sera de s’intégrer durablement dans le Top 10 des clubs français et d’y rester le plus longtemps possible. Cela passe par un budget à terme de 4,5 à 4,8 millions d’euros. Mais nous parviendrons à réaliser ce rêve en franchissant étape par étape, pas en faisant la révolution. Nous avons tous les ingrédients en main, il ne reste plus qu’à mettre le tout en ordre de marche ».

« Toute une ville derrière la Chorale ! »

L’ambition qui anime la Chorale et ses équipes dirigeantes a une nouvelle fois convaincu Bpifrance et Lauriane Bagot-Guastini (Directrice Bpifrance à Saint-Etienne) de renouveler son partenariat. Et Patrice Bégay, Directeur Communication et Exécutif Bpifrance Excellence, se réjouit de voir une nouvelle écurie du réseau briller de mille feux comme le Tours Volleyball (8e titre de champion de France), le Metz handball (finaliste du dernier final four) ou Flammes Carolo Basket et Tango Bourges Basket, finalistes de la dernière coupe de France : « Daniel Pérez réalise un travail colossal depuis des années, avec son équipe. Il est revenu en 2014 pour sauver le club. Il reste cette saison, décisive, pour passer le témoin et préparer l’avenir. Un homme impliqué, engagé, dévoué et discret. La Chorale, portée par toute une ville qui est derrière elle, à guichets fermés, a un réel capitaine à bord et il maintient le cap face à un projet clair. Il travaille dur, il a un point GPS loin, il est d’une grande exemplarité. Nous sommes fiers d’accompagner leurs ambitions et ce projet de regagner l’Elite. Nous sommes persuadés qu’ils vont y arriver ! »

« Bpifrance est et a toujours été un partenaire important, répond Daniel Pérez. Il n’est pas question, ici, de simplement demander de l’argent. Notre relation est d’abord construite sur une confiance mutuelle et une rencontre forte avec Patrice Bégay. Avec ses équipes, il nous pousse à aller de l’avant. Avec les réunions et les événements qu’ils proposent, on sort systématiquement ultra-motivé, avec l’envie d’avancer et de grandir. Voilà, c’est ça le cœur de leur énergie : un accompagnement, des relations humaines et un réseau qui ne se dément pas. Nous avons vraiment besoin de Bpifrance pour continuer à développer notre club ». Avec sa victoire contre Vichy-Clermont ce vendredi (81-69), la Chorale touche du doigt le rêve de toute une région.