Basket
Basket : Après la grosse polémique, Fournier s'explique

L'équipe de France de basket est tombée de très haut. Alors que les hommes de Vincent Collet rêvaient d'une victoire à l'Euro, le rêve s'est brisé ne finale face à l'Espagne, le plus grand ennemi des Bleus. Après la rencontre, il a donc fallu aller chercher la médaille d'argent et non celle d'or et c'est d'ailleurs à cette occasion que Rudy Gobert et Evan Fournier se sont retrouvés au centre de la polémique. Le joueur de Knicks s'est expliqué.

Après plusieurs gros exploits lors de la phase à élimination directe, la France rêvait d'une victoire à l'EuroBasket. Pour cela, il fallait toutefois se débarrasser du plus grand ennemi des Bleus, l'équipe d'Espagne. Et une fois n'est pas coutume, c'est encore la Roja qui a été la meilleure. Les Espagnols ont mené la rencontre tout du long et les hommes de Vincent Collet n'ont jamais réussi à inquiéter leurs adversaires. Pour la France, cela s'est donc soldé par une deuxième place et donc une médaille d'argent.

Une médaille d'argent qui ne passe pas

Toutefois, au moment de récupérer cette médaille, la déception de la défaite était forcément immense. Et cette amertume aura toutefois causé certaines problèmes à Rudy Gobert et Evan Fournier notamment. En effet, les deux stars de l'équipe de France n'ont tout simplement pas voulu porter leur médaille d'argent. Un comportement qui n'a forcément pas manqué d'interpeller et suscité certaines critiques à l'encontre du joueur des Wolves et de celui des Knicks.

« C’est juste que ça me renvoie à mon échec »

Invité de l'émission En Aparté sur Canal+, Evan Fournier s'est donc expliqué sur cette polémique en marge de la finale de l'Euro. Le joueur de l'équipe de France a alors expliqué : « Beaucoup de gens ne comprennent pas. Quand tu travailles autant pour avoir cette médaille d’or et qu’on te donne l’argent ou le bronze, je le prends comme une insulte. Bien sûr ce n’est pas le cas, mais quand je reçois cette médaille d’argent et que je la mets autour du cou, ça me renvoie à l’échec, et je n’ai pas envie d’avoir ça entre les mains. J’ai vraiment envie de m’en débarrasser. Ce n’est pas une question de manquer de respect à qui que ce soit, c’est juste que ça me renvoie à mon échec, donc c’est dur. On peut voir la photo sur le podium, on est tous dégoûtés. C’est comme si on te récompensait d’avoir perdu. « Bien, bravo, t’as perdu, tiens. » C’est très dur à accepter ».

Articles liés