Accès direct au contenu

Tennis

Tennis - Wimbledon : « Monfils retourne tout, frappe fort, c’est le top »

Alors que Gaël Monfils affrontera ce jeudi Adrian Mannarino, l’entraîneur de ce dernier s’est montré élogieux à l’égard du 18ème mondial.

Pour son second tour au tournoi de Wimbledon ce jeudi, Gaël Monfils retrouve l’un de ses compatriotes en la personne d’Adrian Mannarino : « Adrian ne va pas modifier sa façon de jouer parce que c'est Gaël : il n'a pas le jeu pour faire le point en deux frappes. Il ne va pas faire service-volée ou retour-volée du jour au lendemain. Il faudra qu'il soit patient, qu'il ne s'excite pas. Il ne faut pas donner du rythme à Gaël, sinon il se régale », confie Marc Gicquel, entraîneur de Mannarino, dans les colonnes de L’Équipe ce jeudi.

« TU NE SAIS JAMAIS À QUOI T‘ATTENDRE AVEC GAËL »

« Tu peux très bien ne pas aimer le gazon et avoir tout dans ta raquette pour bien jouer. C'est typiquement le cas de Gaël. Il sert très bien, il retourne tout, niveau couverture de terrain c'est le top, il peut frapper fort... C'est "la Monf", c'est dans la tronche ! Pour nous, c'est un tour dur parce qu'avec Gaël, tu ne sais jamais à quoi t'attendre. Parfois, dans le même match, il passe d'un extrême à l'autre. Donc, règle n°1 : ne pas se focaliser sur lui. Déjà parce qu'il peut entrer dans une sorte de provoc' pour te sortir du match. J'ai affronté la Monf plein de fois. Il savait comment j'étais et il en a profité. Une fois, à Bucarest, il avait dit à Gilles Simon qu'il simulerait un truc et qu'il appellerait le kiné pour me faire disjoncter. Et ça n'avait pas raté (rires) ! On en rigole aujourd'hui mais, face à lui, il faut savoir à quoi s'attendre. Le jouer sur gazon équilibre la donne. Le match risque plutôt de se jouer sur le mental. Va falloir être costaud dans la tronche. Si on regarde trop Gaël, ça peut être perturbant. La question est : quel Gaël sera sur le terrain ? », confesse Marc Gicquel.

Articles liés