Tennis : Swiatek encore au sommet à Roland-Garros ?
Alexis Poch -
Journaliste
Titulaire d'un Master en journalisme sportif, je suis tombé amoureux du tennis dès l'enfance et j'ai toujours aimé lire les belles histoires de ce sport. Aujourd'hui, je souhaite les raconter, profiter de ma passion à fond et être au plus proche des as du circuit.

Plus que jamais numéro 1 mondiale, Iga Swiatek a remporté pour la troisième fois de sa carrière le tournoi de Rome samedi. La Polonaise a dominé aisément Aryna Sabalenka en finale pour conclure une semaine parfaite où elle a encore dominé largement ses adversaires. En ne perdant pas la moindre manche lors de son parcours, elle va arriver à Roland-Garros dans une forme étincelante pour tenter de remporter son quatrième Grand Chelem. Elle semble plus prête que jamais...

Sous la menace de celles qui la suivent de près au classement ces derniers mois, Iga Swiatek a remis les pendules à l'heure lors de la tournée américaine avant de plonger dans la saison sur terre battue. Depuis, la Polonaise impressionne encore, même si elle a été battue à Stuttgart. Avec son nouveau titre à Rome, son 10ème en WTA 1000, elle enchaîne une douzième victoire consécutive et arrivera à Paris en tant qu'immense favorite pour le titre.

Swiatek fait encore plier Sabalenka

Légèrement touchée physiquement, Aryna Sabalenka a tenté de faire vaciller Iga Swiatek mais la Polonaise s'est montrée beaucoup plus forte. Vainqueur sans trembler (6/2 6/3), la numéro 1 mondiale ajoute déjà un 21ème titre à son palmarès alors qu'elle n'a pas encore fête ses 23 ans. Et ce n'est pas sa dauphine qui dira le contraire : « Il est évident qu'Iga joue de manière très intelligente. Elle est vraiment bonne dans tous les domaines du jeu. Ses déplacements sont incroyables. On sait toujours qu'il faut construire le point et qu'il faut le finir le point. De toute façon, ce ne sera jamais un point facile. Il faut être vraiment à 100 % » a-t-elle dit en conférence de presse.

« J'ai confiance en moi »

En arrivant au sommet à une âge aussi jeune, Iga Swiatek a eu besoin d'un peu de temps pour accepter cette nouvelle place. Forcément plus que sollicitée, elle a parfois éprouvé quelques difficultés mentales. Désormais, la situation est bien différente. « Je suis numéro 1 mondiale, à chaque tournoi que je joue, je suis favorite, mais le classement ne te fait pas gagner, on verra ce qui se passera. J'ai confiance en moi, j'ai l'impression que je joue bien (...) mais les Grands Chelems sont des tournois différents, il y a plus de pression sur les courts et en dehors » confie la numéro 1 mondiale après sa victoire à Rome.

Grande favorite

A quelques jours du début de Roland-Garros, Iga Swiatek s'impose un peu plus comme la tête d'affiche du tableau féminin. La Polonaise est déjà la double tenante du titre et elle est clairement la joueuse la plus en forme pour le deuxième tournoi du Grand Chelem de l'année. Ses récentes performances montrent que sa domination n'est pas près d'être remise à zéro même si les surprises ne sont jamais loin. Il faudra voir quel sort le tirage au sort lui réserve...

Articles liés