Accès direct au contenu

Tennis

Tennis - Polémique : Le futur patron de l’Agence Mondiale Antidopage s’exprime sur Sharapova !

Olivier Niggili, futur directeur de l’Agence Mondiale antidopage, promet qu’il y a aura prochainement plus d’informations concernant le contrôle positif de Maria Sharapova et déclare que la Fédération Internationale de Tennis serait tributaire de la participation de la Russe aux prochains JO.

L’événement de ce début d’année civile sur la planète tennistique est très certainement le contrôle positif de Maria Sharapova au Meldonium, effectué durant l’Open d’Australie. Si les réactions des acteurs du tennis ont été nombreuses et diverses, Olivier Niggli, futur directeur annoncé de l’Agence Mondiale antidopage a tenu à s’exprimer sur le cas de la championne russe.

« Dans quelques mois, nous aurons des résultats »

« Ce produit (le Meldonium) est interdit par l'AMA depuis le 1er janvier. Mais il y a des cas de controverses puisque, scientifiquement, il n'est pas facile d'établir pendant combien de temps la substance reste dans le corps. Les laboratoires de Cologne et de Lausanne poursuites des études ciblées en ce sens. Dans quelques mois, nous aurons des résultats » a réagi Olivier Niggili dans La Gazzetta dello Sport, avant de déclarer à propos d’une éventuelle participation de l’ancienne numéro 1 mondiale à Wimbledon et aux Jeux Olympiques de Rio : « Ce n'est pas à moi de répondre à cette question. L'ITF (Fédération internationale de tennis) décidera ça par elle-même. Mais elle a admis qu'elle en utilisait même après le 1er janvier. Aussi bien ses aveux que les résultats de ses contrôles sont très clairs... »

Articles liés