Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Et si la carrière de Roger Federer était terminée ?

Alors que le retour de Roger Federer est plus qu'attendu pour le prochain Open d'Australie, le joueur suisse a lancé une bombe aux Swiss Sport Awards. Le numéro 5 mondial n'est pas certain de retrouver les chemins des courts.

Il a toujours laissé planer le doute. Sur chaque frappe, Roger Federer est un joueur difficile à anticiper, capable de placer la balle à n'importe quel endroit du court. Désormais, le numéro 5 mondial crée également l'incertitude dans ses sorties médiatiques. Ecarté des terrains depuis le dernier Open d'Australie, en janvier, la légende suisse paie ses récentes blessures. Le poids de l'âge. A déjà 39 ans, Roger Federer conserve des objectifs élevés, avec l'espoir de remporter les Jeux Olympiques, rare compétition à lui échapper encore et encore. Mais la fin de carrière se rapproche indéniablement. 102 titres sur le circuit ATP, 310 semaines passées en tête de la hiérarchie mondiale et le record de Grand Chelem avec 20 sacres, Roger Federer trouve une place unique dans l'histoire de la petite balle jaune. Parmi les meilleurs sportifs de l'histoire, le Bâlois a été élu plus grand athlète suisse des 70 dernières années.

« Si ma carrière devait s'arrêter là... »

Durant ces Swiss Sport Awards, Roger Federer a évidemment parlé de son retour programmé pour le début de la prochaine saison, mais le numéro 5 mondial a aussi évoqué la possibilité de ne plus croiser le fer. « J’espère que je retrouverai les courts en 2021. J’adorerais aller en Australie, mais ça va être très juste avec mon genou. J’avais espéré être à 100 % de mes moyens dès octobre, mais ce ne fut malheureusement pas le cas et ce n’est toujours pas le cas aujourd’hui. Je ne veux pas franchir la prochaine étape avant d’être prêt.  J’aurais souhaité être plus en avance sur mon programme, mais je suis tout de même satisfait d’être là où j’en suis actuellement. L’opération en juin fut un véritable coup d’arrêt. Mais depuis cette intervention, j’ai le sentiment d’avoir beaucoup avancé. Je me laisse encore du temps avant de trancher. Les trois prochains mois vont être cruciaux pour moi. Ma priorité sera l’été avec Wimbledon, les JO et l’US Open. On verra bien, mais si ma carrière devait s’arrêter là, ce serait incroyable de la terminer avec cette récompense », a-t-il expliqué dans des propos rapportés par Ouest-France.

Articles liés