Accès direct au contenu

Tennis

Tennis - Coupe Davis : Cette ancienne N°1 mondiale prévient ouvertement la France !

Justine Henin tient à prévenir les Français avant cette finale de Coupe Davis face à la Belgique, son pays natal.

Avec la réception de la Belgique en finale de la Coupe Davis (24-26 novembre), la France part favorite. Les hommes de Yannick Noah partent en effet avec une longueur d’avance, mais dans un entretien accordé au Parisien ce mardi, avant ce dernier rendez-vous de la saison, Justine Henin, ancienne N°1 mondiale, explique que la pression est obligatoirement sur les épaules des Tricolores.

« Le danger pour l'équipe de France, c'est d'imaginer qu'elle ne peut pas perdre »

« Comme beaucoup, je me demande comment un pays comme la France n'a pas de meilleurs résultats, comment il n'a pas sorti de vainqueurs de Grand Chelem. En Coupe Davis, les Français battent rarement des joueurs mieux classés. On verra si le passé reste d'actualité ou si la France a bien travaillé sur ces points qui doivent être des points de blocage. À un moment donné, ça peut commencer à tourner dans la tête. C'est le rôle du capitaine d'enlever toutes ces barrières. Il y a une impatience, une effervescence en Belgique. J'ai pu m'en rendre compte au vu des demandes de places dans mon club. Je ne sais pas si la Wallonie est plus mobilisée que la Flandre, mais je sais que les Francophones se sont rués sur les places. Le danger pour l'équipe de France, c'est d'imaginer qu'elle ne peut pas perdre. Beaucoup se disent que c'est maintenant ou jamais parce que la Belgique de Goffin et Darcis, ce n'est pas la Suisse de Federer et Wawrinka. La France a un groupe homogène, un très bon double, elle joue à la maison, etc. Elle est donc logiquement favorite. Il y a une belle opportunité pour les deux équipes, mais la pression est sur la France... », admet Justine Henin.

Articles liés