Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Novès : «Il n’y aura jamais de pardon»

Guy Novès, ancien sélectionneur du XV de France, a eu des mots très durs à l’encontre de Bernard Laporte et Serge Simon.

Il ne fallait plus que ça. Alors que le XV de France traverse une des pires crises de son histoire, la Fédération française de rugby est embourbée pour sa part dans le litige qui l’oppose à Guy Novès. Ce dernier, débarqué du poste de sélectionneur des Bleus en décembre 2017 pour une supposée « faute grave », a livré une longue interview au Midi Olympique qui a mis le feu aux poudres. Il évoque notamment un appel d’insultes d’un ancien international français, une bagarre évitée entre Marc Lièvremont et Serge Simon, ainsi que sa volonté de laver sa réputation.

« Ces mecs m’ont conduit vers une fin de vie de merde »

L’ancien sélectionneur du XV de France évoque également Bernard Laporte et Serge Simon, respectivement président et vice-président de la FFR et il a eu des mots très durs. « Pour l’instant, si Laporte va à gauche, j’irai à droite. Et inversement. Idem pour Serge Simon. Ces gens-là, je veux surtout les éviter. Je connais trop leur capacité à mentir, je l’ai subie pendant un an » a expliqué Guy Novès, dans les colonnes du Midi Olympique. « Ils ont bien monté leur coup pour me filer un coup de matraque, par-derrière. Désormais, j’ai surtout envie de les éviter. Il n’y a aucune place pour le pardon. J’ai déjà du mal à rester les mains croisées en attendant le verdict. Ces mecs m’ont conduit vers une fin de vie de merde. Il n’y aura jamais de pardon ».

Articles liés